Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... l’approvisionnement en carburant en France

Manuel Valls s'est dit hier "très déterminé à ce qu'il n'y ait aucune pénurie en France", alors que la CGT et FO ont appelé les chauffeurs routiers à bloquer les raffineries et dépôts de carburants pour protester contre le projet de loi travail.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les stations sont prises d'assaut et les ruptures fréquentes. Station service près d'Arras. Le 20 mai 2016 © Maxppp)

Il faut d’abord savoir que 99% des besoins pétroliers de la France l’essence, le diesel consommés par les automobilistes sont dépendants des importations. Le brut arrive donc dans les trois terminaux pétroliers français. Fos-sur-Mer près de Marseille, Donges près de St Nazaire et Antifer près du Havre.  Plus de 70 millions de pétrole brut arrivent ainsi chaque année en France. Ce brut importé en France est ensuite dirigé vers les huit raffineries encore en activité en France et propriétés de Total, ExxonMobil et Petroineos. Deux sont situées en Seine-Maritime, une en Loire-Atlantique, trois dans les Bouches-du-Rhône, une dans le Rhône et la dernière en Seine et Marne. Il faut savoir que la capacité de raffinage en France ne couvre pas la totalité de la demande de carburants. La France importe donc également des produits  finis.

Et une fois l'étape raffinerie passée, on fait quoi des carburants obtenus ?

Une fois raffinés les produits sont acheminés vers les 191 dépôts disséminés sur tout le territoire par les compagnies pétrolières. Acheminement effectué via les 6.000 kilomètres d’oléoducs. C’est plus de 50 % de cet acheminement entre les raffineries et les dépôts de carburants. Le reste est transporté par voie navigable, par route ou par train. Ensuite ces dépôts fournissent les 12.000 stations-services françaises dont 5.000 sont exploités par la grande et moyenne distribution. L'union française des industries pétrolières affirme que 90% de ces stations sont approvisionnés normalement.  Les préfectures ont la possibilité de limiter la vente de carburants aux particuliers ou d'en réserver une partie pour les véhicules prioritaires. Des mesures déjà prises dans certains départements du grand ouest. Par ailleurs la France, en tant que membre de l’Agence internationale de l’énergie est tenue de d'avoir environ 90 jours de stocks de pétrole brut ou de produits finis. Cette réserve est éparpillée dans plus de 200 sites de stockage répartis sur l'ensemble du territoire.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

**A LIRE AUSSI ►►► Pénurie d'essence : le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer bloqué depuis cette nuit

A LIRE AUSSI ►►►Les grévistes de la raffinerie de Gonfreville-l'Orcher attendent "la cavalerie lourde"

A LIRE AUSSI ►►► Blocage des raffineries : "On est loin d'une pénurie d'ampleur nationale" (expert)**

(Les stations sont prises d'assaut et les ruptures fréquentes. Station service près d'Arras. Le 20 mai 2016 © Maxppp)