Cet article date de plus de deux ans.

En randonnée sur le GR 20 en Corse : à Conca, les randonneurs arrivent à la fin de leur "très belle aventure humaine et sportive"

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Impossible de ne pas emprunter le mythique GR 20, l'un des plus difficiles d'Europe, qui traverse la Corse du Nord au Sud. À Conca, le petit village de Corse-du-Sud accueille les randonneurs à la fin de leur aventure.

Article rédigé par franceinfo, Benjamin Illy
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
À l'arrivée du GR 20 au village de Conca (Corse-du-Sud). (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Ce sont les derniers mètres pour les randonneurs du mythique GR 20. L'arrivé à Conca, un petit village de Corse-du-Sud, signifie la fin de leur périple. Ils s'arrêtent et se prennent en photo devant le panneau qui indique : "Conca, arrivée du GR 20. Vous voici au terme de votre odyssée, vous avez parcouru environ 180 km. Bravo !"

"Les pieds sont en ruines" mais la fierté prédomine. "C'est une très belle aventure humaine et sportive", confie l'un d'eux. Une aventure où les amitiés naissent : "On a pu rencontrer des gens très bien avec qui ont le fini justement", sourit une randonneuse.

Des moments "dingues"

Chacun ressasse son périple. Le pire moment ? "Une variante qu'on aurait pu éviter", lâche un randonneur qui fait rire tous ses camarades. D'ailleurs, celui qui a eu l'idée de prendre cette variante "n'est pas là !", répond en cœur la troupe de randonneurs. "Il s'est malheureusement blessé en cours de route. Le moment le plus dingue de cette aventure", confie l'un d'eux. Pour d'autre, la pire difficulté était "la pointe des éboulis avec le vertige. On monte à quatre pattes, c'est plus de l'escalade que de la randonnée."

Les randonneurs se prennent en photo devant le petit panneau d'arrivée du GR 20 à Conca (Corse-du-Sud). (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Le meilleur moment ? "Quand on sera assis en terrasse", lâche un autre. Il y a justement un petit bar à Conca. Les randonneurs, "des champions" selon le patron de l'établissement, peuvent dédicacer le livre d'or où il y a même une demande en mariage à la date du 30 juin.

"C'est magnifique, c'est grandiose"

Deux frères arrivent enfin à la fin du GR 20. Éric, 57 ans, et Pierre, 52 ans, sont originaire de Saint-Etienne dans la Loire. Ils semblent épuisés. "Je suis fatigué. C'est magnifique, c'est grandiose", explique l'un d'eux. Son frère confirme : "C'est vraiment magique. C'est exceptionnel. C'est au moins à faire une fois dans sa vie." A la vue du panneau l'émotion l'emporte. Les deux frères se prennent dans les bras : "On l'a fait mon gros ! On l'a fait tous les deux !"

Le célèbre "Bar du GR 20" à l'arrivée à Conca (Corse-du-Sud). (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

Les randonneurs prennent la navette direction Porto-Vecchio avec au programme pour les jours qui viennent de la plage. "On les ramène à la civilisation, ça va leur faire tout drôle", lance le chauffeur qui klaxonne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.