Cet article date de plus d'un an.

REPORTAGE. Projet de légalisation du cannabis à usage récréatif en Allemagne : visite de la plus grande production en intérieur d'Europe

Le gouvernement allemand envisage de légaliser le cannabis à usage récréatif. Des sociétés, déjà spécialisées dans la production de cette plante dans un but thérapeutique, sont prêtes à augmenter leur production.
Article rédigé par Sébastien Baer
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
À Dresde, dans l'est de l'Allemagne, l'entreprise pharmaceutique allemande Demecan exploite la plus grande production en intérieur de cannabis pour un usage thérapeutique d'Europe, le 28 novembre 2022. (JENS SCHLUETER / AFP)

Vêtu d'une combinaison blanche, antibactérienne, de gants et d'une charlotte, il faut franchir trois sas ultrasécurisés dans un dédale de couloirs. Enfin, la dernière porte s'ouvre. Voici la plus grande production en intérieur de cannabis d'Europe. "Ici, c'est Fort Knox, lance avec humour Philippe Goebel, le directeur général de la start-up Demecan, en référence au célèbre camp militaire américain. La directive sur les stupéfiants oblige à sécuriser les lieux avec des murs en béton armé de 24 centimètres. Personne ne peut s'introduire depuis l'extérieur et les mesures d'hygiène sont nécessaires pour éviter que des virus, des bactéries ou que d'autres saletés pénètrent sur le site et nuisent aux plantes. Les plantes sont très sensibles. Il faut faire attention, car elles servent à la fabrication de médicaments."

Un employé vérifie la qualité des plants de cannabis dans une serre sur le site de production de la société pharmaceutique allemande Demecan pour le cannabis médical, près de Dresde, dans l'est de l'Allemagne, le 28 novembre 2022. (JENS SCHLUETER / AFP)

Le cannabis récréatif sera-t-il bientôt autorisé en Allemagne ? Le gouvernement d’Olaf Scholz pourrait donner son feu vert dès l’année 2024. En attendant la légalisation, les entreprises du secteur se préparent comme Demecan. Cette start-up allemande, fait pousser du cannabis dans un but thérapeutique dans un ancien abattoir près de Dresde, dans l’est du pays. 

"On a encore beaucoup de places disponibles"


Six cents plants de cannabis sont alignés sur des tables dans une salle éclairée par une lumière jaune aveuglante. La pièce est chauffée à 23 °C. Le jardinier André Horn surveille les niveaux de température et d'humidité : "Il faut que nous fassions croire aux plantes qu'elles sont en pleine nature. Les plantes sont en pleine floraison. On sent l'odeur très forte. Elles sont dans leur huitième semaine et la semaine prochaine, c'est la récolte. On coupe les pousses une à une en bas de la plante."

Avec ses 90 salariés, la société pharmaceutique allemande Demecan fournit une tonne de cannabis par an au marché médical, à Dresde en Allemagne, le 28 novembre 2022. (JENS SCHLUETER / AFP)

En cas de légalisation, Demecan pourraient augmenter sa production sans difficulté, affirme Michel Muller, l'un des employés. "Comme vous voyez, on a encore beaucoup de places disponibles ici. Avant, c'était le plus grand abattoir d'Europe et il reste beaucoup de surfaces que nous pouvons exploiter et agrandir pour installer des serres en fonction des détails de la légalisation.

"Si nous faisons tourner le site à plein régime, nous pouvons produire dix tonnes chaque année. C'est dix fois plus qu'aujourd'hui."

Michel Muller, employé de Demecan

à franceinfo

Pour Demecan et la poignée d'autres entreprises du secteur. La possible légalisation à l'horizon 2024 représente un énorme enjeu. La demande de cannabis pourrait atteindre 400 tonnes par an en Allemagne, quinze fois plus que l'actuel marché du cannabis thérapeutique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.