En direct du monde, France info

L'Allemagne va tester le revenu universel à 1 200 euros par mois

L'institut économique DIW, qui conseille le gouvernement allemand, veut enfin disposer d'arguments tangibles pour nourrir le débat autour de cette mesure controversée. Il va mener une enquête sur 120 personnes durant trois ans. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des chercheurs présentent le projet de l\'institut allemand DIW sur le revenu universel à Berlin, le 18 août 2020.
Des chercheurs présentent le projet de l'institut allemand DIW sur le revenu universel à Berlin, le 18 août 2020. (WOLFGANG KUMM / DPA)

Quand on parle du revenu universel, deux opinions se font schématiquement face : ceux qui estiment que toucher un revenu sans obligation de travailler poussera les gens à la fainéantise et ceux qui argumentent qu'au contraire, le revenu universel pourrait rendre les gens plus créatifs et plus engagés dans la société. Pour en avoir le coeur net, l'institut allemand DIW, qui conseille le gouvernement, a décidé de tester le revenu universel.

L’expérience est financée par une association militante "Mein Grundeinkommen" ("mon salaire de base"). Le DIW veut étudier quelles conséquences un revenu universel pourrait avoir sur le marché du travail, sur les relations sociales, la façon dont l'individu structure sa journée, l'alimentation, les relations humaines.

Un million de candidatures

Les 120 "cobayes" toucheront ainsi 1200 euros par mois sans condition pendant trois ans. La première phase de l’étude a démarré fin août : il s'agissait de sélectionner 120 candidats et 1 380  jumeaux statistiques, c'est à dire un échantillon témoin de personnes aux mêmes caractéristiques sociaux-professionnelles mais ne touchant pas le revenu universel.

Toute personne majeure domiciliée en Allemagne pouvait présenter sa candidature. Et, là, première surprise pour les auteurs de cette étude : en trois jours, ils ont récolté un million de candidatures de personnes prêtes à participer à l'étude, la preuve pour le DIW de l'acuité de la question.

Durant les trois années que durera l'enquête, les 120 bénéficiaires du revenu universel et leurs 1 380 jumeaux statistiques devront régulièrement répondre aux questions des enquêteurs. Combien quitteront un emploi mal rémunéré, réduiront leur temps de travail ou s'engageront pour plus de démocratie ?  Autant de questions auxquelles l'étude tentera d'apporter des réponses scientifiques.

Des chercheurs présentent le projet de l\'institut allemand DIW sur le revenu universel à Berlin, le 18 août 2020.
Des chercheurs présentent le projet de l'institut allemand DIW sur le revenu universel à Berlin, le 18 août 2020. (WOLFGANG KUMM / DPA)