Dans une autre vie, France info

Dans une autre vie, Estelle Nze Minko aurait aimé "voyager en faisant de la musique"

Si elle n'avait pas été handballeuse, Estelle Nze Minko aurait voulu voyager grâce à sa musique. Elle le raconte à Jacques Vendroux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La handballeuse française Estelle Nze-Minko lors du mach France-Suède, le 14 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio.
La handballeuse française Estelle Nze-Minko lors du mach France-Suède, le 14 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio. (ROBERTO SCHMIDT / AFP)

A bientôt 26 ans, Estelle Nze Minko fait partie des leaders de l'équipe de France de handball. Internationale depuis la fin 2013, elle compte 53 sélections avec les Bleues. Vice-championne olympique à Rio en 2016, elle a également décroché, cette année-là, la médaille de bronze lors des championnats d'Europe en finissant meilleure marqueuse de l'équipe de France. Rapide, athlétique, pouvant jouer arrière ou demi-centre, Estelle Nze Minko a déjà connu six clubs et évolue aujourd'hui chez les Hongroise de Siófok. Si elle n'avait pas été handballeuse, elle serait peut-être devenue guitariste.

"Aller jouer dans les cafés"

"Si j'avais une autre vie, j'aurais plusieurs rêves, raconte la handballeuse. L'un d'eux serait de voyager en faisant de la musique. D'avoir un petit groupe avec soit des membres de ma famille, soit des amis et de vadrouiller un peu partout. Aller jouer dans des cafés, jouer dans les rues, créer une histoire familiale autour de la musique, faire des rencontres, découvrir d'autres cultures. Cela pourrait allier le voyage et la musique en même temps." "J'aurais adoré faire cela. Pas un groupe forcément qui marche ou qui cartonne, poursuit Estelle Nze Minko. Juste un projet qui nous ressemble, à tous les membres, et vivre simplement. Être heureuse sans avoir besoin de grand-chose." 

La handballeuse française Estelle Nze-Minko lors du mach France-Suède, le 14 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio.
La handballeuse française Estelle Nze-Minko lors du mach France-Suède, le 14 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio. (ROBERTO SCHMIDT / AFP)