Cet article date de plus d'un an.

Dans la peau d'un vélo

Tous les matins, Marie Dupin se glisse dans la peau d'une personnalité, d'un événement, d'un lieu au cœur de l'actualité.

Article rédigé par franceinfo, Marie Dupin
Radio France
Publié
Temps de lecture : 333 min
Des usagers à bicylette sur une voie partagée, qui peut accueillir des vélos, des trottinettes et des bus. (MARGAUX QUEFFELEC / RADIO FRANCE)

Je peux être hollandais, électrique, cargo, pliant ou couché. Et cette semaine, je suis passée à la vitesse supérieure. Aujourd'hui, je suis un vélo. Apparu en Allemagne en 1817, je pèse en moyenne 20 kilos et, en France, nous sommes entre 25 et 30 millions.

Et c’est vrai que depuis le début de la semaine, je suis au cœur de l’actualité puisqu’après la publication d’une tribune en faveur d’un grand plan Marshall pour le vélo de 2,5 milliards d’euros sur 5 ans, le gouvernement s’est engagé à mettre sur la table 250 millions dès 2023 pour des places de stationnement et des pistes cyclables.

Alors, on est encore loin des 2,5 milliards, mais j’ai la prétention de croire que c’est seulement le début d’une "vélorution", pour que la patrie du Tour de France devienne, comme l’a promis Elisabeth Borne, une vélo-nation. Encore faudra-t-il que le gouvernement continue d’investir autant après 2023. Le fera-t-il ? 

Retrouvez Dans la peau de l'info par Marie Dupin, tous les jours à partir de 7h20

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.