Cinéma week-end, France info

"A 14 ans" : dans le cru de l'adolescence

Le box-office , les films de la semaine à venir, une séance de rattrapage grâce à Géraldine Nakache qui nous livrera son dernier coup de cœur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Ad Vitam)

"A 14 ans" : voilà le titre, explicite, du premier film d'Hélène Zimmer qui nous embarque sur les pas agités de trois adolescentes énervées  contre leurs parents, contre les garçons, contre les profs.

Si ce film sort du lot, c'est parce qu'il adopte un parti pris radical : celui de nous plonger au coeur de la violence de cet âge bien particulier, dans un film aux dialogues très crus, où les insultes fusent, avec des gamines qui, le temps d'une année scolaire, vont passer par tous les extrêmes.  

Vivre les rivalités les plus violentes, les excès en tout en genre, de tabac ou d'alcool, de premières expériences sexuelles parfois rudes comme autant de passages obligés.

Et la camera de la réalisatrice colle aux visages  de ces collégiennes d'aujourd'hui, dont l'émancipation est loin d'être un jeu d'enfant. C'est excessif sans doute, mais filmé au plus près de l'intensité de cette époque de la vie, avec de jeunes comédiennes amateurs qui crèvent l'écran.

Elle vous engage à ne pas laisser passer un film dont la très belle carrière dans les salles, avec déjà près de 600 000 entrées,  touche à sa fin en beauté, puisqu'il est maintenant auréolé de 3 oscars dont celui du meilleur second rôle pour JK simmons.

La semaine à venir dans les salles  sera placée sous le signe du documentaire avec notamment 3 films à voir : "La vie des gens", sur le quotidien d'une  infirmière libérale soignant les personnes seules, "Le grand musée" , sur les coulisses du musée d'histoire de l'art de Vienne, et puis "Citizen four" .

Ce documentaire dans lequel Laura Poitras suit au plus près le lanceur d'alerte Edouard Snowdon au moment de ses révélations sur les pratiques de surveillance illégales de la NSA. Il a reçu l'oscar du meilleur documentaire. Pour la monteuse et coproductrice du film Mathilde Bonnefoy, c'est toute une partie de l'opinion publique américaine qui s'exprime à travers ce prix.

 

L'effet Clint

Enfin, au box-office, c'est le film de Clint Eastwood "American Sniper" qui a pris cette semaine la têté du classement avec plus d’un millions d'entrées en une semaine: c'est le meilleur démarrage en France d'un film de Clint Eastwood.

Et puis parmi les nouveautés de la semaine, deux films ont particulièrement bien démarré dans les salles ce mercredi:  "Le dernier loup" de Jean-Jacques Annaud, en séduisant plus de 80.700 spectateurs en une  journée, et puis, avec plus de 38.000 entrées, "Birdman", le film, oscarisé lui aussi, d'Alejandro Inarritu , avec Michael Keaton en star de cinéma déchue, et sur la bande son, entre autre, la deuxième symphonie de Rachmaninov.

 

 

(© Ad Vitam)