Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. "Un bel enterrement flatterait mon ego" (signé Aznavour)

L'hommage national à Charles Aznavour, hier vendredi, nous rappelle combien les chanteurs sont nombreux à avoir pensé, rêvé ou fantasmé leurs funérailles. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le président arménien Armen Sarkisian et le président français Emmanuel Macron lors de l\'hommage national à Charles Aznavour aux Invalides, le 5 octobre 2018.
Le président arménien Armen Sarkisian et le président français Emmanuel Macron lors de l'hommage national à Charles Aznavour aux Invalides, le 5 octobre 2018. (CHRISTOPHE ENA / AFP)

Charles Aznavour est le premier artiste de la chanson populaire à être honoré d’un hommage national – vous l’avez entendu en direct, vendredi sur France Info.

Dans une chanson de 2007 aux allègres arrangements latino-américains, il faisait un pied de nez à la mort, et même à la postérité, avec J’abdiquerai. Il avait 83 ans et il s’amusait à imaginer la fin de sa vie – et c’était plutôt joyeux. Tous les artistes n’ont pas les mêmes dispositions en parlant de leur enterrement.

Dans le premier épisode de cette chronique diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Charles Aznavour, J'abdiquerai, 2007

Léo Ferré, À mon enterrement, 1971

Damien Saez, Chanson pour mon enterrement, 2008

Au Bonheur des Dames, À mes funérailles, 2006

Noël Colombier, Ce jour-là, 1966

Georges Brassens, Supplique pour être enterré à la plage de Sète, 1966

Maxime Le Forestier, La Visite, 1988

Ricet Barrier, L'Enterrement, 1966

Mell, Mon enterrement, 2016

Barbara, Y aura du monde, 1967




Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Le président arménien Armen Sarkisian et le président français Emmanuel Macron lors de l\'hommage national à Charles Aznavour aux Invalides, le 5 octobre 2018.
Le président arménien Armen Sarkisian et le président français Emmanuel Macron lors de l'hommage national à Charles Aznavour aux Invalides, le 5 octobre 2018. (CHRISTOPHE ENA / AFP)