Quel roi pour la France ?

En ce jour de couronnement royal à Londres, on constate forcément dans notre culture populaire l'absence d'un rêve de monarchie en France. A moins que l'on ne parle du roi des c... !
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
La statue représentant Louis XVI à la basilique de Saint-Denis, qui abrite la sépulture de plusieurs rois de France. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Vous avez reconnu la voix, c’est Edith Piaf ; vous avez reconnu la chanson, c’est une version vengeresse du Ça ira pour le film Si Versailles m’était conté de Sacha Guitry ; et vous avez reconnu le pays : c’est évidemment la France, la France qui a coupé la tête de son roi en 1792.

Alors que le monde entier contemple le couronnement de Charles III, roi du Royaume Uni et des autres royaumes du Commonwealth, nous constatons que, chez nous, l’idée monarchique s’est bien érodée. S’il y a eu encore des rois en France, et même deux empereurs, il y a incontestablement un tournant à la Révolution française.

Dans l'épisode de samedi de Ces chansons qui font l’actu, vous entendez des extraits de :

 

Edith Piaf, Ah! Ça ira!, 1954

Jean-Christophe Benoit, Chanson sur la mort de Louis XVI, 1989

Les Francs Garçons, Le Roi a fait battre tambour, 1968

Jean Sablon, Merci à vous, 1962

Sneazzy, Elle sait, 2015

Luce Dufault, Mon roi de France, 2001

Abd Al Malik, Roi de France, 2015

Georges Brassens, Le Roi, 1976

Renaud, Hexagone, 1975

Michel Delpech, Le Roi de rien, 1997

 


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.