Cet article date de plus d'un an.

Derrière nos voix. Carla Bruni chez les poètes (et surtout chez René Char)

Tout l'été dans "Derrière nos voix", nous rencontrons huit artistes majeurs de la chanson française qui, chez eux et leur instrument en main, nous dévoilent les secrets de leurs créations. Aujourd'hui, la guitare en main, Carla Bruni nous fait écouter une chanson qu'elle n'a jamais enregistrée.

Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Carla Bruni au festival de Pedralbes en Espagne le 5 juin 2019. (2019 XAVI TORRENT / REDFERNS)

Nous étions donc chez Carla Bruni et nous ne parlions pas que de chanson. Nous évoquions le plaisir d’adapter des poèmes. Par exemple La Mort des amants de Charles Baudelaire, une chanson qui est parue en 2020, en bonus sur la version collector de son dernier album.

C’est un bonheur de la poésie, pour un artiste de la chanson, car plusieurs versions sont toujours possibles pour un poème. Carla Bruni se souvenait que Léo Ferré, en 1957, pour le centenaire des Fleurs du Mal, avait fait une chanson de La Mort des amants. Mais ensuite il y a eu, entre 2004 et 2019, BabX, Georges Chelon, le groupe les P’tits yeux – et donc Carla Bruni.

Dans cet épisode de notre chronique Derrière nos voix, voici ce que vous entendez :

Carla Bruni, La Mort des amants, 2020

Léo Ferré, La Mort des amants, 1957

Georges Chelon, La Mort des amants, 2004

BabX, La Mort des amants, 2012

Les P'tits Yeux, La Mort des amants, 2019

Carla Bruni, La Mort des amants, 2020

Carla Bruni nous chante Allégeance, 2022

Michel Piccoli, Allégeance, 2002

Jorane, Allégeance, 2012

Carla Bruni nous chante Allégeance, 2022


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.