Cet article date de plus de huit ans.

La start-up, c'est géniâââl !

Viva Technology, le premier salon parisien de l’innovation et des start-up, a ouvert ses portes ce vendredi, porte de Versailles. What a big event ! Trop coooool !
Article rédigé par Nathalie Bourrus
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (Démonstration au salon Viva Tech, à Paris, jeudi 30 juin. © MaxPPP)

Génial : le mot le plus high-tech au monde. Dans cet immense salon,  pas un stand, pas une rencontre, pas une découverte, ponctuée, sans que ce terme "génial" n’apparaisse. Me voilà attirée par une attraction : des bureaux en One to One. Ah oui, je ne vous ai pas dit : à Viva Tech, on ne parle qu’en anglais. Donc ben, je m’adapte. One to one : face à face. Le Lab Asia, propose une chose, nommée Pic.

Topissime

"Spend time with Pic, and be happy." "Passez du temps avec Pic, et soyez heureux" Bon, je vous avertis, je ne vais pas traduire à chaque fois : débrouillez-vous. Deux hommes sont donc, face à face. Le vendeur (jeune, joli et habillé exactement comme tous les start-upeurs : pantalon slim, chaussures noires à l’état impeccable (je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est suspect. Ben oui, ils marchent dans la rue ces gens non ?). Chemise nickelement repassée. Jamais une goutte de sueur sous les bras (encore plus suspect, surtout qu’il fait environ 30 degrés dans ce salon).

"You see… I show you"

Et l’autre : “Mais c’est géniââââl !” J’aperçois alors : des fauteuils en forme de capsule. Une jeune fille en tenue de bineuse absolue, visiblement les talons haut sont obligatoires dans les start-up… Elle est affalée, mais…comme dire ? C’est beau : ses jambes sont magnifiquement bien croisées. Elle a les yeux clos. Elle respire, tout doucement. Je la regarde. Un autre monde est en train de naitre. Celui des gens qui travaillent beaucoup sont toujours calmes, s’engueulent en douceur, ne manifestent pas de rancœur. Un monde qui start, et qui UP (Non, non, je ne traduirais plus. J’avais prévenu.) Mais un monde, ou les gens parlent FORT. Non loin de moi : "Oh yeaaaah… you know, this is the very big deal !" L’autre : “géniââââl !”

Hollande

Un monde où TOUT se doit d’être SUPER MEGA GENIAL. Un homme, va venir tenter de s’immiscer, dans ce paysage d’ultra optimistes : François Hollande. Il arrive. Un pool image, le suit, frénétiquement. Il se fait alpaguer par des patrons, qui se démènent pour lui faire croire qu’une voiture PEUT se conduire toute seule. Et que tu peux t’occuper de ton mail en même temps. Il écoute…il semble y croire… il VEUT y croire. François Hollande, cherche peut être, à se "startupiser" ? La start-up, je le rappelle, est une entité temporaire, destinée à la recherche d’un business model. Quelque chose en mouvement, mais surtout, qui se doit de développer une croissance FORTE.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.