Dans les secrets de Sophie, bruiteuse : "Je ne sais pas si on est des artistes, mais en tout cas nous créons !"

Tout l’été, franceinfo vous fait découvrir des métiers étonnants ou méconnus à travers la chronique "C'est vraiment ton boulot ?". Mardi 4 juillet : le métier de bruiteuse avec Sophie Bissantz, 60 ans, qui anime notamment les fictions de Radio France.
Article rédigé par Benjamin Illy
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 267 min
Sophie Bissantz, bruiteuse à Radio France. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Il n'a pas fallu aller bien loin pour trouver une bruiteuse, c'est dans les couloirs de radiofrance que se trouve "le placard", une pièce remplie d'objets divers, dans laquelle les bruiteurs de la maison piochent pour donner corps aux fictions radiophoniques. Une bouilloire, des fers à repasser, un papier bulle emballé de paille pour simuler un feu de cheminée... C'est là que nous avons rencontré Sophie Bissantz, bruiteuse depuis 25 ans.

"Des noix de coco, des sacs et une éponge"

À 60 ans, elle travaille notamment pour les fictions radiophoniques, mais pas seulement. Elle est intermittente du spectacle et exerce aussi pour le théâtre et la musique. Son travail consiste à donner une épaisseur, de l'espace aux scènes, ou à accompagner en temps réel le jeu d'un acteur. "On est un peu son corps, dit-elle. Finalement je ne sais pas si on est des artistes, mais en tout cas nous créons."

Elle raconte comment elle a illustré une chasse à courre avec des noix de coco et des sacs pour faire les sabots et les harnachements des chevaux. Un cœur qui bat, c'est avec les tapotements d'une éponge plate pour faire la vaisselle. Pour les classiques, elle ne manque pas de ressources, mais parfois, pour faire un veau par exemple, il faut "écouter sur internet et s'entraîner à la maison !".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.