Trio d'escapades en mode green

écouter (3min)

Prendre un bon bol d’air dans la nature en profitant d’activités écolos et sans prendre la voiture. À pied, à vélo ou en bateau, voici trois échappées belles en France, pour s’offrir un break et faire le plein de verdure avant l’hiver.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Sur les terrils réaménagés, on plonge dans un décor champêtre habité de bouleaux, de peupliers et d'une faune et une flore riches et variées. (OSTREVENT TOURISME)

Cap d’abord sur le département du Nord ! Où l’on peut faire de superbes randonnées à pied ou à vélo sur les terrils du bassin minier !

Et oui, aujourd’hui ces montagnes noires, collines de résidus issus du tri du charbon, ont été reconverties en espaces de loisirs nature. À l’image du terril des Argales. Bordé par un vaste étang, il s’étire sur 140 hectares de prairies et de tourbières, dans la vallée de la Scarpe, sur les communes de Pecquencourt et Rieulay, à proximité des gares de Somain et Montigny-en-Ostrevent.

Pour 24 euros la journée, on loue son vélo électrique à l’office de tourisme, et on s’élance sur les anciennes voies de chemin de fer des mines, transformées en voies vertes. La grimpette jusqu’au sommet du terril se fait très facilement. Une fois en haut, vous profitez d’un panorama exceptionnel façonné par trois siècles d’exploitation du charbon.

Autrefois simples amas de pierres, les terrils sont devenus de vrais poumons verts et ont évolué en espaces de détente et de sport, où l'on pratique rando, vélo et parfois du parapente. (OSTREVENT TOURISME)

Le bon plan en famille 

Faites une pause à la ferme participative "Les Chevrettes du terril" pour déguster une tarte bio sucrée, et donner le biberon aux biquettes, qui participent au maintien de la biodiversité des lieux. Le soir, on rejoint les bras de Morphée en mode éco-friendly dans le gîte 3 épis La Roul’hôte, à Bruille-lez-Marchiennes, chambre double à partir de 110 euros la nuitée. Eh bien… mine de rien, on décompresse !

Renseignements et réservations

Coeur d'Ostrevent Tourisme

Les Chevrettes du Terril 

Puis direction la Côte-d’Or et la Haute-Marne pour se réensauvager au cœur du Parc national des forêts ! Bienvenue dans le plus récent des 11 parcs nationaux français. Il abrite et protège des forêts feuillues de plaine. A cheval entre la Bourgogne et la Champagne, ce territoire inauguré en 2019 comprend la forêt domaniale d’Auberive, à 30 kilomètres de la gare de Langres. Et on peut y trouver ce qu’on appelle des "îlots de vieillissement" non exploités, où la nature est laissée à l’état sauvage avec sa propre organisation. Hêtres, frênes, tilleuls, charmes, ici, les essences forestières sont adaptées aux conditions écologiques du sol.

Bain de nature automnal dans le parc national de Forêts, entre la Côte-d’Or et la Haute-Marne. (BOURGOGNE TOURISME)

L’organisme Chemins de Traverse y propose des sorties en groupes (à partir de 13 euros la journée découverte). L’occasion d’apprendre, par exemple, qu’un arbre mort laissé sur pied maintient la biodiversité en servant d’habitat et de source de nourriture aux insectes. Et puis vous pourrez tout savoir sur les mystères de la vie intérieure du lichen et de la mousse des bois et sur le "flower power" des abeilles !

Et pour remettre son horloge biologique à l’heure, rien de tel que de dormir au milieu des bois, dans l’une des sept cabanes du Domaine du moulin de Trimeule, à Marnay-sur-Marne, c’est à 30 minutes de là, à partir de 99 euros la nuitée.

Réservations sur le site du Moulin de Trimeule

Parc national des forêts

Chemins de traverse 

Le canal des Deux-Mers est formé par le canal du Midi et le canal latéral à la Garonne, il relie la mer Méditerranée à l'océan Atlantique. (OFFICE DE TOURISME TARN-ET-GARONNE)

Et puis on file sur le canal des Deux-Mers, dans le Tarn-et-Garonne. Cette fois, on embarque à bord de bateaux écolos amarrés à Castelsarrazin, à 68 km de Toulouse. Dotés de panneaux solaires, ces embarcations se louent pour une balade d’une heure ou deux (ça coûte de 20 à 50 euros). Au fil de l’eau, dans une lumière automnale rasante et chatoyante, on observe là, un héron cendré, ici, des canards qui barbotent sous les platanes brun ocre. Le rêve !

Le propriétaire Jean-Marc Cabot vous propose aussi de séjourner dans un bateau habitable. Doté de panneaux solaires qui fournissent l’électricité à bord, il navigue avec un petit moteur essence de 10 chevaux.

Tarif : 795 euros les 7 nuitées pour 6 pers maximum. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.