Escapade livresque et gourmande à Brive-la-Gaillarde

écouter (3min)

En cette saison de remises de prix littéraires, Brive-la-Gaillarde organise ce weekend la 39e édition de sa Foire au livre. Et la cité corrézienne a bien d’autres charmes à dévoiler pendant l’automne. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La cité corrézienne dévoile ses multiples charmes pendant l’automne. (OFFICE DE TOURISME DE CORREZE)

Cette année, c’est l’écrivain Didier Decoin qui préside le grand rendez-vous littéraire de la Foire du livre de Brive. Sous la halle Brassens, et à l'Espace des 3 provinces transformées en ruche, quelque 300 auteurs, avec la venue demain du nouveau lauréat du prix Goncourt, Mohamed Mbougar Sarr pour La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey/Jimsaan).

Brive-la-Gaillarde organise la 39ème édition de sa Foire aux Livres. (FOIRE DU LIVRE DE BRIVE)

L'une des villes les plus saines de France pour la qualité de son air

Selon un classement établi le mois dernier par Le Figaro, Brive fait partie des 10 villes les plus saines de l’Hexagone, grâce à la qualité de son air. Son boulevard circulaire qui correspond aux anciens remparts, ses façades élégantes en pierres blanches, ses toits en ardoise issus des pans du village de Travassac.

D’abord connue pour ses romans de terroir avec l’École de Brive, la cité a des touches romanesques. L’un des pianos du compositeur Claude Debussy (quart-de-queue de style Napoléon III) trône dans un ancien hôtel Renaissance au musée Labenche, où se dévoile l’histoire de Brive.

Brive, première ville française à s’être libérée par ses propres moyens de l’emprise nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Voilà pourquoi ses 49 000 habitants, les Brivistes, sont surnommés les "Gaillards". Et de grands gaillards, il y en a dans son équipe de rugby du Top 14.

Brive, c’est aussi une cité gastronomique. Son marché a même enchanté Georges Brassens qui chante dans L'Hécatombe : "Au marché de Briv’-la-Gaillarde, à propos de bottes d’oignons, quelques douzaines de gaillardes, se crêpaient un jour le chignon."

Très attendue l’ouverture le 20 novembre des "Foires Grasses"

Les Foires Grasses existent depuis le XIIIe siècle : canards, chapons, foie gras y sont à l’honneur. "Jusqu'en mars, ce sont cinq rendez-vous réguliers, où vous rencontrez les producteurs directement sur les marchés de Brive, explique Karine Bon, responsable à l’office de tourisme de Brive. Ça se passe sous la halle Brassens. Et début janvier, il y a la mise en boîte gratuite de vos foies gras. Donc on achète sur place, et le soir on repart avec sa production."

La star c’est aussi la truffe ! De novembre à fin février, les trufficulteurs, aidés par l’odorat d’un chien ou d’un porc partant à la recherche du diamant noir… "Et l’incontournable douceur de Brive c’est la madeleine Golfier. Elle a eu l’honneur d’être dégustée à l’Elysée", poursuit Karine Bon. Sans oublier la noix du Périgord: corne, Franquette et Marbot sont récoltées dès mi-septembre.

La liqueur à base de vin de noix fabriquée par La distillerie Denoix à Brive-la-Gaillarde est un must. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

D'ailleurs, la liqueur à base de vin de noix fabriquée par la distillerie Denoix est un must, tout comme l’apéritif à base de fleurs de pissenlit.

"Elle est réalisée par une maison corrézienne de Curemonte tenue par Francine et Maurice Guionie, qui fait partie des plus beaux villages de Corrèze. On en compte plusieurs, à côté de Brive, vous avez aussi Saint-Robert et Turenne qui est sur un promontoire. On peut déambuler dans ses petites ruelles historiques et monter jusqu’aux vestiges au château et à la tour César qui domine toute la vallée de la Corrèze et une partie du Lot également."

Le labyrinthe des jardins de Colette à Varetz, dans les faubourgs de Brive-la-Gaillarde. (BRIVE TOURISME)

A 12 km de Brive, on parcourt les Jardins de Colette, l’écrivaine a vécu dans la région. Ce lieu retrace sa vie à travers les fleurs, arbres et parfums qui l’ont accompagnée. Et on ressort ragaillardi de cette escapade avec surtout une furieuse envie d’écrire…

OFFICE DE TOURISME DE BRIVE

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.