La revente des biens d’occasion a le vent en poupe

écouter (3min)

La revente des biens d'occasion, ce qu'on appelle aussi 'économie circulaire, se porte bien, et les Français gagnent en moyenne 67 euros par mois par ce biais. 

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'économie circulaire séduit de plus en plus en France et encore plus en Europe en général. (Illustration) (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

Selon une enquête de Cetelem parue cette semaine, les Français gagnent en moyenne, par mois 67 euros en revendant des vêtements, chaussures, meubles etc…Les précisions de Fanny Guinochet.

franceinfo : Fanny, vous nous donnez quelques astuces pour bien réussir ces ventes…  

Fanny Guinochet : De tout temps, il y a eu les boutiques de seconde main, des friperies par exemple, dans lesquelles vous apportez vos vêtements, vos meubles, bijoux, sacs ,accessoires et vous fixez le prix avec l’acheteur qui va vous le vendre et prendre une commission au passage

Mais, ce qui change, ces dernières années, c’est la kyrielle de sites qui se sont ouverts sur ce créneau du seconde main, évitant souvent les intermédiaires. Et le premier conseil est déjà choisir le bon site, parce qu’il y a les sites grand public, traditionnels comme Le bon coin, e bay, où vous trouvez de tout, mais aussi des sites spécialisés, pour les vêtements, le plus connu est Vinted, plateforme grand public entre particuliers.

Il y a aussi viededressing, mais là, c’est un peu plus haut de gamme , pour des marques plus cotées. Il y a aussi des sites spéciaux pour les vêtements pour enfants et des objets de puériculture. A vous de choisir !   

Quoi qu’il en soit, le dispositif est toujours un peu le même ? 

Oui, Il faut créer un compte, prendre en photo ce que vous voulez vendre, mettre en ligne, en détaillant la taille, l’état du produit. Et vous expédiez, quand vous avez l’acheteur. La plupart des sites sont gratuits, mais certains prennent des frais.

Attention à bien soigner votre annonce, ça passe par les photos : privilégiez la lumière du jour, sur un mur blanc, sous plusieurs angles. Bien choisir les mots-clés aussi, pour que le produit soit dans la bonne catégorie, pour être bien référencé et donner envie, sachant que vous aurez plus de chances, en suivant la temporalité, c’est une évidence, je caricature, mais les vêtements de ski partiront mieux à l’approche des vacances d’hiver, inutile de tenter de les vendre en plein été.

Ensuite, mettez en ligne au bon moment, quand les internautes se connectent, c’est-à-dire le weekend, le soir. Enfin, attention à la qualité du produit, vous ne vendrez pas si vos biens sont trop abîmés. Définissez un prix raisonnable, si vous êtes trop gourmands, ça ne marchera pas.

Attention les avis des internautes comptent aussi beaucoup sur ces sites. Enfin, restez vigilant face aux arnaques, même si la plupart des plateformes  proposent des paiements sécurisés.     

Les marques développent aussi de plus en plus le seconde main ?

Oui, Kiabi seconde main, la Redoute avec son site la Reboucle, la plupart des grandes enseignes s’y mettent, et souvent, vous gagnez des bons d’achats à redépenser sur leur site quand vous vendez.

Et il n’y a pas que les habits. Fnac seconde vie est le service de la FNAC pour les produits hig tech, vous leur portez votre appareil usager, ils le reconditionnent et le revendent, vous touchez l’argent immédiatement. Darty occasion aussi, pour l’électroménager, ça peut être intéressant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.