Cet article date de plus de six ans.

La digitalisation de l'entreprise est en marche

écouter (10min)
« C’est mon boulot », tout ce qui va vous arriver dans votre vie quotidienne au travail, en 2015, raconté par Philippe Duport. Aujourd'hui le virage au tout numérique dans l'entreprise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (La digitalisation de l'entreprise est en marche © Fotolia)

Pour certains ça va être un gros mot. Pour d’autres, c’est déjà du vocabulaire courant. Je veux parler de la digitalisation du travail. Oui, aujourd’hui, on ne parle plus de l’arrivée des "nouvelles technologies de l’information", les NTIC, le mot à la mode dans les années 2000. Si vous voulez être dans le coup, parlez de digitalisation.

Digitalisation

L’année qui vient va donc être celle au cours de laquelle la digitalisation des entreprises va s’accélérer. Le mouvement est largement amorcé dans les grands groupes du CAC 40. On voit même arriver des  "responsables de la transformation digitale", directement rattachés à la direction générale.

Au fait, digitalisation de l’entreprise, ça veut dire quoi au juste ? C’est simple. Dans notre vie quotidienne, nous nous sommes mis aux achats en ligne ; nous sommes sur les réseaux - Facebook, Linkedin, Twitter pour certains - dans lesquels nous partageons beaucoup d’informations. Sans le savoir, nous sommes très  "geek", finalement, nous manions le digital comme des pros.

On doit dématérialiser

Mais l’entreprise, elle, n’en est pas là. Dans ses relations clients, ça va. Mais dans son fonctionnement interne, on en est encore à l’âge de pierre. Il va falloir fluidifier tout ça, dématérialiser un maximum, mettre tout le monde en réseau, partager les infos. Bref, di-gi-ta-li-ser.

A ce stade, certains se disent : quelle horreur, c’est non et ce sera sans moi… Sauf qu’on sait déjà que dans les entreprises qui sont déjà loin sur ce chemin, non seulement on gagne plus d’argent… mais en plus on est plus heureux ! Le MIT s’est penché sur la question. Le cabinet Roland Berger aussi. Résultat : plus 50% de bien-être au travail dans les boites qui sont, je cite, "les plus matures dans leur transformation numérique" par rapport aux entreprises les moins avancées. Le MIT affirme que dans les entreprises qui ont un "indice de transformation élevé", il y a un net accroissement du bien-être et de la satisfaction au travail.

La mise en réseau des données et des personnes permet par exemple de gagner du temps, de mieux accéder à l’information et de se concentrer sur l’efficacité et de gagner en autonomie. Tout ça, ce sont de vrais facteurs de bonheur au travail.

Digitaliser l’entreprise, ça veut bien sûr dire s’équiper de nouveaux matériels et de nouveaux logiciels. Mais ça signifie aussi former tout le monde à ce nouvel environnement. Toutes les générations et dans tous les secteurs de l’économie. Mais quand c’est bien fait, il semble bien que tout le monde en tire des bénéfices.

C'EST MON BOULOT 31.12.2014 31/12 DIGITAL
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'est mon boulot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.