Emploi : les avantages à travailler le soir, la nuit ou le dimanche

Combien gagne-t-on en plus quand on travaille en horaires décalés ? Les différences sont importantes pour les ouvriers, les professions intermédiaires ou les cadres.
Article rédigé par Philippe Duport
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Les ouvriers travaillent de nuit pour poser de nouveaux rails sur une ligne SNCF à Tonnerre (Yonne). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Quand on travaille en horaires décalés, la nuit – entre minuit et cinq heures du matin – le soir, entre 20 heures et minuit, ou bien le dimanche, cela a des conséquences sur le salaire. Ce sont ces contreparties salariales qu’a étudié la  Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), dans une note qui paraît jeudi 4 mai . Elle s’appuie sur les dispositions légales et sur les accords d’entreprise et elle distingue les différentes catégories de travailleurs, ouvriers, employés, professions intermédiaires et cadres. Premier enseignement : pour tous, seul le travail du samedi ne confère aucun avantage salarial.

Le travail de nuit profite surtout aux ouvriers. Des ouvriers qui accomplissent plus de la moitié de leurs heures la nuit perçoivent un salaire net supérieur de 6,8% par rapport à leurs collègues qui travaillent le jour. Les employés qui travaillent de nuit perçoivent un avantage un peu inférieur : +5,2%. On descend dans les avantages au travail de nuit avec les professions intermédiaires, qui ne gagnent que 3,7% en plus par rapport à leurs collègues de jour.

Le dimanche travaillé, bonne affaire pour les cadres

C’est surtout le travail le dimanche qui paye mieux et surtout pour les cadres. S’ils travaillent au moins un dimanche sur quatre, ils vont gagner 10,6% de salaire en plus. Les ouvriers, eux, doivent travailler deux dimanches par mois pour atteindre un bonus de 6,1%, du même ordre que le travail de nuit. Idem pour les employés : travailler le dimanche leur rapporte autant que travailler la nuit, environ 5% de salaire en plus. Enfin les professions intermédiaires sont celles qui bénéficient le moins du bonus déclenché par le travail du dimanche : 4% de salaire en plus.

Il y a aussi le travail le soir, qui rapporte. la Dares note que les salariés qui effectuent une partie de leurs heures de travail entre 20 heures et minuit ont un salaire plus élevé que ceux qui ne le font pas. L’avantage le plus important revient aux cadres, devant les employés, les ouvriers et les professions intermédiaires. Un cadre qui travaille le soir pourra toucher jusqu’à près de 6% de salaire en plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.