C'est mon boulot, France info

Dassault Systèmes et son programme à destination des collégiens

Tout l'été dans "C'est mon boulot", chaque jour une initiative citoyenne engagée par une entreprise. Insertion, environnement, bien être des salariés. Vendredi, Dassault Systèmes, qui initie les collégiens et les lycéens aux métiers scientifiques.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Batiment Dassault Systèmes à Vélizy-Villacoublay (Yvelines).
Batiment Dassault Systèmes à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Depuis douze ans que le dispositif existe, 100 000 jeunes ont déjà joué le jeu de Course en cours. Un programme initié par Dassault Systèmes et Renault pour faire découvrir les métiers scientifiques et techniques aux collégiens et aux lycéens. Il s'agit de fabriquer un objet roulant qui va parcourir vingt mètres le plus rapidement possible. Cela peut être une voiture, mais aussi un avion, un bateau et pourquoi pas un serpent. On en a vu ! Les jeunes travaillent toute l'année, d'octobre à avril, en groupe de quatre ou cinq, encadrés par un professeur. Le moteur électrique est fourni, mais tout le reste est à la charge des équipes. Thierry Collet, le président de l'association Course en cours : "L'optimisation du moteur dans ces choix de programmation, le design complet de l'objet, la nature de l'objet, le nom de l'équipe, l'uniforme qu'ils vont se donner; l'identité qu'ils vont se créer, le stand qu'ils vont mettre au point pour énoncer et présenter leurs projets, le book qu'ils vont réaliser en français et en anglais, tout ça c'est le travail de l'équipe."

La moitié des jeunes proviennent de milieux défavorisés

La moitié sont des filles. Et les gagnants ne sont pas toujours les plus vieux : " Des adolescents qui avaient 12 ans en moyenne mais qui montraient un enthousiasme, une joie, une prise de confiance en eux et tout ce qu'ils disaient c'était on a compris qu'on pouvait faire quelque chose qu'on ne croyait pas pouvoir faire." Course en cours est souvent à l'origine de vocations.

Plusieurs dizaines de jeunes ont rejoint Dassault Système après leur passage par le dispositif. D'autres sont allés chez Renault où ailleurs dans l'industrie. L'idée c'est de faire découvrir par la pratique le monde de l'entreprise. En tout Course en course tourne avec un budget modeste : 300 000 euros pour environ 10 000 élèves participants.

Batiment Dassault Systèmes à Vélizy-Villacoublay (Yvelines).
Batiment Dassault Systèmes à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). (VINCENT ISORE / MAXPPP)