C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. De comptable à patronne d'un bar à céramique

Tout l'été dans "C'est mon boulot" on s'intéresse à ceux qui ont changé de métier, changé de vie. Lundi, Geneviève Landsmann, elle a laissé tomber sa carrière de comptable pour ouvrir un bar à céramique, une première à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une femme peint un bol.
Une femme peint un bol. (lateliergenevieve)

Une conseillère d'orientation lui a suggéré de devenir comptable, alors Geneviève l'a fait. Pendant cinq ans : "C'était très sympa, j'ai fait des petits cabinets d'expertise comptable, ensuite des plus gros où c'est une autre ambiance et je suis partie en Allemagne. J'ai découvert en rentrant à Paris que ce que j'avais découvert en Allemagne n'existait pas trop en France." Cette découverte va lui changer la vie : "Complètement par hasard ! J'étais avec une amie, on se promenait et on a vu une boutique avec des céramiques. On est entré et après on y est retourné."

Un boutique avec des céramiques que l'on peut peindre et décorer comme on veut. Les Allemands adorent, constate Geneviève. Alors quand elle rentre à Paris, pour se rapprocher de sa famille, plutôt que de chercher un job de comptable, elle décide de créer L'atelier Geneviève, à la fois un bar et un endroit où décorer des céramiques soi même : "C'est vraiment du loisir, ce n'est pas quelque chose de vraiment artistique, c'est vraiment du divertissement." Il a fallu convaincre une banque et emprunter 70 000 euros, plus un prêt d'honneur de la ville de Paris et du crowdfunding et Geneviève a déjà une salariée et une stagiaire. À la clé, une vie qui n'a plus rien à voir avec la vie de bureau : "Ce sont des jours tous différents, c'est enrichissant, que du positif." conclut Geneviève.

Une femme peint un bol.
Une femme peint un bol. (lateliergenevieve)