Comment prendre en charge une lésion du ménisque du genou ?

La lésion du ménisque, un traumatisme du genou fréquent chez les sportifs, pour lequel le tennisman Novak Djokovic a été récemment opéré.
Article rédigé par franceinfo - Martin Ducret
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Soins de phsyiothérapie en rééducation d'un genou après une blessure. (Illustration) (JAVIER ZAYAS PHOTOGRAPHY / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Martin Ducret, médecin et journaliste au Quotidien du Médecin, nous parle aujourd’hui de la lésion du ménisque, un traumatisme du genou fréquent chez les sportifs.

franceinfo : Tout d’abord à quoi sert un ménisque ? 

Martin Ducret : Le ménisque ou plutôt les ménisques, car il y en a deux dans chaque genou, sont des sortes d’amortisseurs naturels, en forme de croissant, situés de chaque côté du genou, entre le fémur et le tibia. Ils permettent d’absorber les contraintes exercées sur l’articulation, de la stabiliser, et de faciliter le glissement des os, en jouant un rôle de lubrifiant. 

Comment survient une lésion du ménisque ? 

Pour faire simple, il y a deux cas de figure différents, pour ce type de lésion. Le premier c’est celui du jeune sportif qui se blesse à la suite d'un traumatisme, une torsion du genou par exemple. C’est ce qui est arrivé récemment au tennisman Novak Djokovic, ou encore à Thibaut Courtois, le gardien du Real Madrid, en mars dernier. A cause de cette torsion, le ménisque se fissure ou se déchire, et un fragment plus ou moins important peut se détacher, pouvant même aller jusqu’au blocage de l’articulation. 

"Ce type de lésion instable du jeune sportif, nécessite dans la grande majorité des cas une intervention chirurgicale, précise le Dr Romain Rousseau, chirurgien orthopédique à la clinique Nollet à Paris. L’objectif est de conserver au maximum le ménisque, et de stabiliser la lésion, dans l’idéal grâce à une suture, mais il est parfois nécessaire d’enlever un bout du ménisque, en cas de blocage de l’articulation par un fragment. Après l’opération, le délai de reprise du sport va de 1 à 6 mois, selon la localisation et le type de lésion."

Et quel est l’autre cas de figure ? 

C’est la lésion du ménisque du sportif plus âgé. La situation typique, c’est celui d’un coureur d’une cinquantaine d’années, qui se plaint d’une douleur du genou, suite à l’augmentation de sa fréquence de course, dans le cadre de la préparation d’un marathon par exemple. 

Dans ce cas, pas de torsion du genou, ce sont des microtraumatismes à répétition qui provoquent une fissure et une inflammation du ménisque. La lésion est généralement stable, donc pas besoin de chirurgie, il faut d’abord calmer l’inflammation grâce à du repos, de la glace et des anti-inflammatoires. Parfois une infiltration de corticoïdes est nécessaire. 

Ensuite, le sportif pourra reprendre son sport, à condition d’avoir bien remusclé sa jambe avec un kiné, et d’avoir vu un podologue, pour obtenir des conseils de bonnes pratiques de course, et la confection de semelles orthopédiques si nécessaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.