C'est dans ma tête, France info

C'est dans ma tête. Parler de politique aux enfants ?

Les parents s’interrogent souvent sur la façon dont on peut aborder, avec des enfants petits, les questions de société.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Photo d\'illustration. 
Photo d'illustration.  (TETRA IMAGES / DIGITAL VISION)

Les parents s’interrogent souvent sur la façon dont on peut aborder, avec des enfants petits, les questions de société. Et les parents se demandent notamment s’il est souhaitable de parler de politique avec eux, et comment le faire. 

Claude Halmos : je crois qu’il faut rappeler d’abord que, lorsque l’on dit qu’il faut parler aux enfants, cela ne signifie pas qu’il faut leur parler de tout. Cela veut dire qu’il faut leur parler de ce qui les concerne.

Est-ce que des enfants de 5, 6 ou 7 ans sont concernés par la politique ?

Oui. Ils sont concernés par la politique parce que les adultes qui les entourent, le sont. Et plus encore à certaines périodes comme celles des élections (municipales ou nationales), par exemple. Les enfants entendent leurs parents, mais aussi toutes les autres grandes personnes, en parler (dans les transports, dans les magasins...).

Ils sont donc pris en permanence dans une sorte de musique de fond, qui est la musique du monde dans lequel ils vivent. Et à laquelle, si on ne leur donne pas d’explications, ils ne comprennent rien. Ce qui peut être très mauvais pour le développement de leur intelligence et même très angoissant.

Expliquer pour ne pas créer d'angoisse

Pourquoi ? Parce que les enfants n’entendent pas seulement les adultes parler. Ils les entendent discuter et souvent même se disputer. Or il est toujours très angoissant pour un enfant de voir des adultes se disputer. Surtout s’il ne comprend pas ce qui provoque leur dispute. Faute d’explications, il peut dramatiser les choses et craindre une issue tragique. Ou même se croire responsable de ce qui se passe.

Donc, expliquer la politique à un enfant peut le rassurer ?

Oui, mais pas seulement. Parce que l’éducation qu’un enfant reçoit dans sa famille, doit faire de lui, on le sait, un adulte capable de vivre, plus tard, heureux au milieu des autres. Mais elle doit aussi faire de lui un citoyen. Et de préférence un citoyen responsable. Et, pour y parvenir, il faut que ses parents l’aident à comprendre, dès son plus jeune âge et au travers de tous les actes de la vie courante, ce qu’est la vie en commun. Il n’est pas un petit roi sur une île déserte. Il est un individu qui vit au milieu des autres. Et qui est, à ce titre, responsable comme eux de la vie en commun.

Et comment on explique la politique ?

On n’explique pas à un enfant petit LA politique (au sens des partis, de leurs alliances etc…). Parce que cela n’a aucun intérêt pour lui. On lui explique LE politique, c’est à dire la vie de la Cité et la façon dont elle est organisée, que l’enfant ignore. Et on peut le faire en partant de la vie quotidienne, qu’il connait : comment les écoles, comme celle dans laquelle il va, fonctionnent ? Comment est organisé le nettoyage du square, le ramassage des poubelles ? A quoi sert une mairie ? Un conseil municipal ?

Et ensuite, dans un second temps, on peut expliquer que cette gestion de la vie de tous se fait, au niveau d’une ville ou d’un pays tout entier, en fonction d’options qui sont fondées sur des valeurs. Et que les citoyens, dans une démocratie, peuvent choisir ces options. Et que c’est autour de ces questions, parce qu’elles sont importantes, qu’ils discutent et parfois même… se disputent. 

Photo d\'illustration. 
Photo d'illustration.  (TETRA IMAGES / DIGITAL VISION)