Cet article date de plus d'onze ans.

Un été comics: fées recyclées

Tout l'été, France Info radiographie l'univers des comics. Aujourd'hui: Fairy Quest. Quand les Américains recyclent les contes de fée.
Article rédigé par Jean-Christophe Ogier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (©)

De
ce côté ci de l'Atlantique, les comics ont longtemps été identifiés aux
" petits formats ", ces illustrés de gare à couverture souple,
imprimés sur du mauvais papier, peu chers, achetés avec une friandise pour
faire plaisir au gamin, vite lus et abandonnés...

Mieux soigné dans sa finition,
le souple existe encore. La maison italienne Panini, célèbre dans toute
l'Europe pour ses vignettes de footballeurs à collectionner, distribue ainsi le
catalogue Marvel : Spiderman , Hulk et autres Iron man .

En
librairie, les comics ont gagné leur lettres de noblesse en passant au cartonné
broché. De beaux livres, dont la facture fait envie aux auteurs américains peu
habitués à ce traitement de faveur. C'est le cas du dessinateur mexicain Humberto
Ramos qui, depuis plus de quinze ans, met son talent au service se l'homme-araignée,
des X men ou de Wolverine . Sans renoncer au plaisir de travailler sur de
grosses franchises, Ramos a monté sa propre structure éditoriale, qui répond au
nom de Mafufo, pour réaliser des BD hybrides : dessin à l'américaine,
format franco-belge, 46 pages couleurs. La première série a pour titre Fairy
Quest
. L'idée est d'y recycler les contes de fée. Depuis le temps qu'ils se
côtoient, à rejouer jour après jour la scène de la forêt et l'arrivée chez
Mère Grand, le Petit chaperon rouge est devenue amie avec le Loup. Et puis, dans
une mise en scène mi-réaliste, mi-cartoon, ils croisent Peter Pan et les
enfants perdus.

On
peut voir Fairy Ques t comme une parabole de la situation des comics américains
qui n'en finissent pas de labourer les mêmes terres; et un signe de la
mondialisation de l'imaginaire occidental.

Fairy
Quest, dessiné par  Humberto Ramos sur un
scénario de Paul Jenkis comptera quatre tomes. Le premier volume est sorti au
printemps aux éditions Glénat.

Du
côté des romans graphiques, on conseillera Château l'Attente de Linda Medley,
conte de fée sans chevalier ni princesse à sauver, publié d'abord chez çà et là
avant d'être repris aux éditions Delcourt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.