Technologie : bientôt des casques antibruit sélectifs

La prochaine génération de casques laissera en effet passer uniquement certains bruits, comme les sirènes ou les pleurs de bébé.
Article rédigé par franceinfo - Anicet Mbida
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Bientôt des casques antibruit permettront de laisser filtrer des sons choisis (photo d'illustration). (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

La technologie développée par des chercheurs de l’université de Washington aux États-Unis pourrait éviter pas mal d’accidents. Car jusqu’ici, avec les casques antibruit, on était complètement coupé du monde. Donc dans la rue, on n’entendait quasiment pas une voiture qui arrive un peu vite ou quelqu’un qui vous crie : "Attention !". Tous les sons étaient étouffés.

Le pire, c’est dans les transports. Il m’est arrivé de rater mon train parce que je n’avais pas entendu l’annonce de changement de quai. Sur la prochaine génération de casques, on pourra choisir dans une application les sons que l’on veut bloquer et ceux que l’on veut laisser passer comme, par exemple, les cris du bébé, la sonnerie de la porte, les alarmes ou les annonces dans une gare ou dans un aéroport. Non seulement on sera plus en sécurité. Mais on ne sera plus obligé d’enlever son casque au moindre bruit suspect. 

Distinguer un son d'un autre en temps réel, une prouesse technologique

Ce qui existe aujourd’hui, ce sont des casques qui coupent la musique dès qu’il y a un bruit un peu plus fort que la moyenne. Le problème, c’est qu’en ville, il y a un tel boucan que la musique ou la radio finit par s’arrêter tout le temps. En fait, il est très difficile de faire la différence entre un son et un autre. Et surtout, de le faire en temps réel. C’est justement ce qui fait la nouveauté de la technique développée par les chercheurs. Technique qui sera désormais proposée aux fabricants de casques et d’écouteurs pour qu’ils l’intègrent à leurs appareils. Une vingtaine de sons du quotidien pourront être filtrés.

Pour le moment, on ne pourra pas encore choisir de laisser passer uniquement certaines voix. Il y a quelques semaines, je vous parlais d’une aide auditive capable de bloquer certaines voix et pas d’autres. Là, ce sera toutes les voix sans distinction ou aucune. Mais ça montre l’étendue des progrès réalisés en matière de traitement du son. Au départ, les écouteurs servaient surtout à s’isoler pour écouter la musique. Désormais, ils permettent aussi d’agir et de contrôler les nuisances sonores. Il ne faudra pas s’étonner de voir de plus en plus de monde avec des écouteurs vissés en permanence dans les oreilles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.