A livre ouvert, France info

Les romans noirs français ont la forme !

Des polars et des livres citoyens avec nos deux libraires du jour : Gérard Collard de la Griffe Noire à Saint-Maur et Jean-Paul Collet de la Boucherie à Paris.

(©)

En ce moment, se tient à Lyon l'excellent festival Quai du Polar, consacré à la littérature du polar, du roman noir et du thriller. Mais en pleine campagne présidentielle, une petite sélection de livres citoyens pour tenter de se retrouver dans les méandres des partis politiques et de leur programme.

A voté ? de Thomas Ducres aux éditions Rue Fromentin.Un livre citoyen comme un parcours auprès des candidats. Pour lire un extrait, cliquer ici.

"En 2012, je vais retrouver le chemin de l’isoloir ."
Comme beaucoup de Français, Thomas Ducres a arrêté de voter. Déçu par la classe politique,
incapable de se retrouver dans le discours d’un parti. Il ne sait plus vraiment
pourquoi il a choisi l’abstention ou le vote blanc. Pour les élections
présidentielles de 2012, c’est décidé, il glissera un bulletin dans l’urne. Un
bulletin avec un nom et un parti. "Pour retrouver la foi démocratique, j’ai
décidé de rencontrer les croyants."
Pendant un an, il discute donc avec les
militants de tous bords, remet en question ses convictions, s’interroge sur ce
qui forge une opinion. Sera-t-il converti ? Votera-t-il à la fin du livre ? Son
parcours est à l’image de nombreux français qui ne votent plus et qui forment
paradoxalement, malgré eux, le "plus grand parti de France ".

Bientôt citoyen ! de Sylvie Baussier et Bruno Heitz, chez Casterman. Pour intéresser les jeunes et futurs électeurs, pour comprendre à quoi sert un président de la République, un Parlement, ce que sont les droits et les devoirs. A partir de 10 ans. Crée en 2005, l’Encyclopédie du futur citoyen de Sylvie Baussier et Bruno Heitz bénéficie ici d’une édition modernisée et enrichie.Destiné aux jeunes lecteurs à partir de 10 ans, cet album illustré aborde la citoyenneté à la fois sous l’angle institutionnel (la démocratie élective, la justice, le pouvoir législatif, la constitution française, l’Europe…) et de manière transversale, en traitant de sujets aussi variés que l’école, la laïcité, les codes civil et pénal, le développement durable, la famille, le travail des enfants, les ONG, l’indépendance des médias, etc.
Chacun de ces thèmes est développé sur une double page conjuguant rédactionnel, dessins et photos. Tous les textes ont été revus et actualisés, et 4 pages additionnelles en complément, sur des sujets d’actualité comme les réseaux sociaux, la nationalité ou les nouvelles expressions démocratiques.

Le sang des bistanclaques d'Odile Bouhier. Son deuxième polar après le très réussi De mal à personne , une enquête sur la police judiciaire moderne. "Génial " pour Gérard Collard !  Lyon, mai 1920. Une enquête est ouverte à la suite
de la découverte du cadavre putréfié d’une vieille femme. Pour ne pas ternir la
réputation de sa ville, rivale de Paris et ses Brigades du Tigre, le procureur
confie l’affaire au tout nouveau laboratoire de la police scientifique de Lyon,
le premier au monde, dirigé par deux experts : l’éminent professeur Hugo
Salacan, et le commissaire Victor Kolvair, rescapé des tranchées. L’autopsie du
corps révèle d’étranges sévices. Cette enquête criminelle dévoile deux visions
de la police et de la science, dans une France en pleine mutation. "Le Sang des
bistanclaques"
est une formidable reconstitution du monde des soyeux et celui de
la police, une plongée dans la société lyonnaise des Années folles. C’est aussi
le parcours d’une folie individuelle, le portrait d’un enfant de la Croix-Rousse
devenu tueur en série.

Heather Mallander a disparu de Robert Goddard chez Sonatine.  Une histoire des origines, un polar haletant. Entre Douglas Kennedy dans sa meilleure période et Patricia Highsmith. De longues nuits blanches en perspective.
Quinquagénaire alcoolique et désenchanté, Harry Barnett vit depuis de nombreuses
années sur l’île de Rhodes, où il s’occupe de la villa d’un de ses amis, un
homme politique anglais. Quand Heather Mallender arrive à la villa pour se
remettre d’un drame personnel, Harry est vite attiré par la jeune femme. Mais,
lors d’une balade en montagne, tout bascule : Heather disparaît sans laisser de
traces et Harry est soupçonné par la police grecque de l’avoir assassinée.
Devant l’absence de preuves, il est laissé en liberté. Avec une question qui ne
cesse de l’obséder : qu’est-il arrivé à Heather ? Harry décide alors de mener
l’enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises
par la jeune femme avant de disparaître. Cliché après cliché, il va ainsi tenter
de reconstituer les dernières semaines de la vie de celle-ci, entre la Grèce et
l’Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur Heather, sur son passé et sa
vie, et plus le mystère s’épaissit.

Dans une atmosphère mystérieuse et envoûtante, qui
n’est pas sans évoquer l’univers de Douglas Kennedy ou celui d’Elizabeth George,
Robert Goddard mène d’une main de maître une intrigue foisonnante et nous offre
un nouveau chef-d’œuvre à l’épaisseur romanesque exceptionnelle et au suspense
omniprésent.

(©)