À livre ouvert, France info

La sélection des libraires pour vos lectures de l'été

Les conseils des libraires et de Valérie Expert pour vos lectures de l'été, avec Rosa Tandjaoui de la librairie "Les Orgues", Gérard Collard de "La Griffe Noire" et Xavier Demarchis de la librairie "Contretemps".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© éditions Héloïse d'Ormesson)

  Le complot Médicis ,  Susana Fortes, aux éditions Héloïse d’Ormesson

26 avril 1478 . Lorenzo de Médicis, dit "Laurent le Magnifique",  homme fort de la république et grand mécène de la renaissance italienne – réchappe de peu à l'’assassinat qui le vise, lui et sa famille, dans la cathédrale de Florence lors de "La Conjuration des Pazzi". Cet événement, qui marque profondément les Florentins, inspire les artistes de l'’époque :  Léonard de Vinci, Botticelli, Verrocchio. Cependant, seul le peintre Pier Paolo Masoni semble avoir saisi la nature véritable du crime.

De nos jours . Ana Sotomayor, étudiante en art, se rend à Florence pour ses recherches sur La Madone de Nivole de Masoni. Elle découvre alors ses manuscrits et se prend de passion pour cette sombre affaire de meurtre. Que s’est-il passé à Florence ce jour-là? Qui était dans la confidence de cette trahison ? Et surtout, qui est le "troisième homme", fomentateur du complot contre les Médicis ? Cependant, Ana est loin de se douter qu’en se lançant dans cette enquête, elle va devenir la cible d’une police parallèle et des hommes de main du Vatican. Le roman, qui oscille habilement entre histoire de l'art et polar, jette des ponts entre la fastueuse période de la renaissance italienne et le monde contemporain. Une investigation haletante et fascinante sur la piste de La Conjuration des Pazzi qui entraîne le lecteur au cœur du Quattrocento.

(© Presse de la Cité)

 

La cuisinière , de Mary Beth Kane, aux éditions Presse de la cité

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s'intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu'on l'observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu'elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l'envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté...

 

(© éditions Grasset)

 

*Une femme simple, * de Cédric Morgan, aux éditions Grasset**

C’est l'’histoire d’une géante qui vécut en Bretagne au XIXe siècle. Sa taille et sa force exceptionnelles troublaient ceux qui la côtoyaient. "Passeuse" héroïque, elle transportait dans sa barque, passagers, animaux et marchandises et sauva plusieurs vies de la noyade. Une femme simple et mystérieuse qui n’a guère livré ses secrets. Ce roman conte ce qu’'aurait pu être sa vie. Et sa vérité...

(© éditions J'ai lu)

Le journal d’Amy Wingate, de Willa Marsch, aux éditions J'ai lu

*" - J'arrive pas à croire que vous ayez un passé chargé.

Dites-moi ce que c'est. On va faire un marché. Si vous avez vraiment un passé comme le mien, alors je promets de continuer à faire des efforts ! Il plaisante à moitié, il essaye de me calmer sans vraiment porter attention à ce qu'il dit, mais sous la surface, je sens qu'il tend de nouveau la main vers moi, en quête d'un peu d'espoir, d'une promesse d'avenir... Je le regarde, cherchant désespérément la bonne formule, celle qui me permettrait de lui répondre tout en préservant mon secret.

Comment ai-je pu me laisser entraîner vers un aveu aussi énorme ? " *

La cinquantaine plutôt revêche, Amy Wingate, ex-professeure qui vit seule dans une étroite bicoque victorienne du bord de mer, se met à tenir un journal pour chasser son vague à l'âme. Pas très drôle ? Méfions-nous des apparences. D'abord, il y a cet imbroglio sentimental à rebondissements autour de Francesca et Simon, couple de trentenaires légèrement ridicules qui se piquent d'offrir à Amy une vie sociale. Et puis, cette complicité qui lie l'ex-professeure à Gary, punk, voleur à l'étalage, mais aussi catalyseur du retour sur le passé qu'elle entreprend grâce à son journal. De lourds secrets remontent à la surface. Amy doit dompter le passé... et remettre tout le monde dans le droit chemin. Mais comment ? Il n'y a qu'à lire par-dessus son épaule pour le savoir. 

(© éditions Héloïse d'Ormesson)