8h30 franceinfo, France info

Vaccin AstraZeneca, effet de la vaccination sur l'épidémie de Covid-19... Le "8h30 franceinfo" d'Odile Launay

L'infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 22 février 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", lundi 22 février 2021.
Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 22 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19 et coordinatrice du centre de vaccinologie Cochin-Pasteur, était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 22 février 2021. Vaccin AstraZeneca, effet de la vaccination sur l'épidémie de Covid-19... Elle répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Jérôme Chapuis. 

AstraZeneca : "il faut absolument compter sur ce vaccin"

Les doses du vaccin AstraZeneca sont livrées à partir de ce lundi 22 février dans les cabinets de 29 000 médecins généralistes volontaires. "Je pense qu'il faut absolument que les Français se fassent vacciner" contre le Covid-19 avec le produit d'AstraZeneca, même si ce vaccin n'a "aucune effacité" sur le variant sud-africain assure Odile Launay. "Il faut absolument compter sur ce vaccin", ajoute-t-elle.

Le vaccin AstraZeneca, qui "a une efficacité qui est probablement aux alentours de 70%", est un peu moins efficace que les vaccins à ARN messager. "Si on avait les deux vaccins, on préférerait tous utiliser le vaccin le plus efficace", mais "il ne faut pas du tout attendre, d'autant qu'on l'a dit, le virus circule de façon intense", résume l'infectiologue, alors que le nombre de doses de vaccin à ARN messager "reste restreint et on va les réserver aux personnes qui sont les plus à risque et potentiellement répondent moins bien au vaccin AstraZeneca".

"Pas suffisamment de vaccins pour avoir un impact sur cette épidémie"

"La problématique aujourd'hui, c'est qu'en Europe, on a très peu de vaccins", explique Odile Launay. "Donc le confinement, ou en tous les cas, limiter au maximum les interactions, c'est la seule possibilité aujourd'hui qu'on ait à notre disposition puisqu'on n'a pour l'instant pas suffisamment de vaccins pour avoir un impact sur cette épidémie", déclare la membre du comité vaccin Covid-19.

"Comme on a fait le choix de donner deux doses à tout le monde, on est un à un nombre limité de personnes aujourd'hui vaccinées. 2%, c'est peu. On a choisi de vacciner en priorité les plus âgés, un choix qui se conçoit puisque c'est les plus fragiles. Mais malgré tout, on n'a pas d'impact sur la circulation du virus", précise Odile Launay.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 22 février 2021 :

Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", lundi 22 février 2021.
Odile Launay, infectiologue, membre du comité scientifique vaccin Covid-19, était l'invitée du "8h30 franceinfo", lundi 22 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)