Cet article date de plus de cinq ans.

"Des paroles et des actes" : mise au point de François Lenglet

Suite à un échange avec Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de "Des paroles et des actes", lors duquel le journaliste François Lenglet a mis en cause le président bolivien Evo Morales, nous avons reçu une lettre de l’ambassadeur de Bolivie à Paris. François Lenglet tient à faire la mise au point suivante.

Article rédigé par
François Lenglet - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le studio de l'émission "Des paroles et des actes" (DR)

Monsieur l'Ambassadeur,

En réponse à votre lettre du 27 mai dernier, je prends acte de la décision de la commission d'enquête parlementaire au sujet de l'affaire CAMC. En conséquence, même si je note que cet avis a été jugé partial par l'opposition bolivienne, je considère que les termes que j'ai utilisés pour qualifier le président Morales, lors de ce débat télévisé pour le moins animé, n'étaient pas appropriés.

Je vous prie donc de bien vouloir prendre acte de cette mise au point, et souhaite vous assurer de mon respect pour la Bolivie et ses institutions. Je suis du reste tout prêt à vous témoigner de cela de vive voix, si vous avez le loisir de me recevoir. Je vous prie, d'agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l'expression de ma haute considération.

Nous avons choisi de retirer l’émission de nos sites, une nouvelle version sera disponible très prochainement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Des paroles et des actes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.