Rénovation d'habitation : fin du crédit d'impôt

Alors que le crédit d'impôt destiné aux travaux d'isolation a été réduit de moitié et doit disparaitre au printemps prochain, les artisans craignent une chute brutale de leur activité.

FRANCE 3

Stéphanie Le Clainche a décidé, il y a quelques semaines, de changer ses fenêtres. Une décision coûteuse, mais facilitée par un dispositif fiscal très avantageux qui lui permet de faire de belles économies. Bientôt, le crédit d'impôt sur les portes et fenêtres va disparaître : de 30% aujourd'hui, il devrait être supprimé, sauf rares exceptions, au 31 décembre 2017. Pas assez efficace, dit le gouvernement.

Emmanuel Macron tient à éteindre l'incendie

La disparition de ce crédit d'impôt, un coup dur pour les propriétaires, qui pourraient être moins nombreux à entreprendre des travaux. Cet artisan s'attend ainsi à perdre 10% de son chiffre d'affaires. "J’avoue que nos clients et nous-mêmes, nous ne comprenons pas. Cet arrêt est très soudain", regrette ainsi Raynal Allègue. La mesure fait grogner les artisans : 6 000 à 9 000 emplois seraient même en jeu. Alors ce vendredi 6 octobre, en visite au salon du bâtiment, Emmanuel Macron a tenu à éteindre l’incendie en annonçant le maintien d’autres dispositifs qui devaient initialement disparaître : le prêt à taux zéro dans les zones rurales ou encore le crédit impôt sur les chaudières au fioul.

Le JT
Les autres sujets du JT
Isoler ses combles entraîne d\'importantes économies de chauffage, jusqu\'à 30% de sa facture avant isolation.
Isoler ses combles entraîne d'importantes économies de chauffage, jusqu'à 30% de sa facture avant isolation. (DORLING KINDERSLEY / DORLING KINDERSLEY RF / GETTY IMAGES)