Cet article date de plus de quatre ans.

L'Établissement français du sang en quête de donneurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
L'Établissement français du sang en quête de donneurs
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pas de trêve estivale pour les maladies et accidents de la vie qui nécessitent un don du sang. Comme chaque été, l'Établissement français du sang lance un appel d'urgence aux donneurs. Un geste citoyen qui est loin d'être un réflexe en France.

Parce qu'il est difficile de collecter quand les donneurs sont en vacances, l'Etablissement français du sang vient à eux en bord de mer. Si pour cette jeune fille, il s'agit d'une première, ici à Dijon, les donneurs habituels ont été appelés à la rescousse au coeur de l'été car les stocks de produits sanguins commençaient à manquer. "À partir d'une poche de sang, on va extraire les globules rouges qui vont aller à un patient, le plasma qui va aller à un deuxième et les plaquettes à un troisième. Donc à partir d'une poche de sang, on va pouvoir traiter trois patients", explique Cécile Penasse, responsable des prélèvements en Côte-d'Or. 

Les dons en chute de 20% cet été

Pour répondre à la demande des hôpitaux, il faudrait au total 10 000 dons par jour. Or, cet été ils ont chuté de 20%. À Grenoble (Isère), pour motiver les donneurs, Mélanie, qui souffre d'une leucémie, vient à leur rencontre au centre de transfusion. "J'ai eu une dizaine de transfusions sur un mois. Quand on se sent mieux une fois que la poche de sang est passée on se dit que c'est une personne qui a donné de son temps, ça a vraiment du sens", témoigne Mélanie Bosson, receveuse. Derrière chaque don du sang, il y a un ou plusieurs bénéficiaires qui attendent et donnent tout son sens à ce geste citoyen. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.