À Toulon, opération déminage pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a été accueilli à Toulon (Var) sous les cris de "Macron trahison", ce samedi 18 février. Ses propos sur la colonisation en Algérie ne passent pas.

En meeting à Toulon, dans le Var, où vivent de nombreux rapatriés d'Algérie, Emmanuel Macron a tenté de clore la polémique, ce samedi 18 février. Le candidat à la présidentielle a fait acte de contrition : il ne retire pas ses propos sur la colonisation qu'il a qualifiée de "crime contre l'humanité" mais paraphrasant le discours du général de Gaulle à Alger, il s'est adressé directement à ceux qu'il a blessés.

Emmanuel Macron s'en prend au Front national

Des propos tenus sur la colonisation en Algérie qui ne passent pas. Emmanuel Macron était attendu à son arrivée par 200 personnes venues dire leur colère à l'entrée du meeting aux cris de "Macron trahison". Résultat: des partisans du candidat d'En Marche! n'ont pas pu accéder au meeting. Dans une salle moins pleine que d'habitude, Emmanuel Macron s'en est pris au Front national, accusé d'avoir organisé la manifestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'un meeting du mouvement En Marche ! à Toulon (Var), le 18 février 2017.
Emmanuel Macron lors d'un meeting du mouvement En Marche ! à Toulon (Var), le 18 février 2017. (GILLES BADER / CITIZENSIDE / AFP)