Colonisation : la mise au point d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron était à Toulon (Var), où il s'est fait chahuter par la communauté des pieds-noirs, ce samedi 18 février.

france 2

Astrid Mezmorian est en duplex de Toulon (Var) où elle revient sur le meeting difficile d'Emmanuel Macron après ses propos sur la colonisation. "Emmanuel Macron était très attendu, suspecté quelque part de surenchère mémorielle, d'instrumentalisation de l'Histoire, mais au contraire, il a voulu réconcilier les mémoires blessées", explique la journaliste.

"Je n'ai pas voulu vous offenser"

"C'est faire preuve de courage", a-t-il dit. Le candidat à l'élection présidentielle a passé 15 minutes pour s'expliquer - sans excuse sur le fond -, mais il dit regretter d'avoir pu blesser. "Je vous ai compris et je vous aime" a même osé le candidat d'En Marche ! "Désolé de vous avoir blessé, pour certains de vous avoir offensé, de vous avoir fait mal, parce que je ne voulais pas vous offenser, parce que relisez bien ce que j'ai dit, je n'ai pas parlé de vous, j'ai parlé des choix et de la responsabilité d'un État", a-t-il assuré.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CITIZENSIDE/GILLES BADER / CITIZENSIDE)