Cet article date de plus de deux ans.

Origine de la viande : à partir du 1er mars, son étiquetage sera obligatoire

Publié
Origine de la viande :  à partir du 1er mars, comme pour le bœuf, son étiquetage sera obligatoire -
Origine de la viande : à partir du 1er mars, comme pour le bœuf, son étiquetage sera obligatoire Origine de la viande : à partir du 1er mars, comme pour le bœuf, son étiquetage sera obligatoire - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - M.-P. Degorce, F. Nicotra, N. Salem, B. Geron, S. Korwin
France Télévisions
France 3

Volaille, porc ou agneau : compliqué de connaître l’origine de ces viandes quand on va à la cantine ou au restaurant. À partir du 1er mars prochain, la réglementation va changer, l’étiquetage sera obligatoire. C’est déjà le cas depuis vingt ans pour le bœuf.  

De la viande au menu comme tous les jours dans ce restaurant parisien. Encore quelques minutes de cuisson avant le dressage, le chef met la dernière touche à son plat. Du 100 % français, le cuisinier se fournit uniquement auprès d’éleveurs sélectionnés à proximité. "C’est une démarche qui me paraît normale", déclare Olivier Caillon, restaurateur. L’origine de la viande est affichée, une obligation depuis 2002, mais c’est aussi un atout : la transparence rassure les clients. 

La consommation de bœuf est restée stable en 20 ans

L’affichage obligatoire de l’origine du bœuf a-t-il permis de valoriser la filière ? En Normandie, un jeune éleveur, Guillaume Cabot, a repris l’exploitation familiale, avec une centaine de vaches. Pour lui, un consommateur mieux informé choisira en priorité la viande française. En vingt ans, malgré les efforts de la filière, la consommation de bœuf d’origine française est restée globalement stable. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.