Hommage à Robert Badinter : Elisabeth Badinter, sa veuve, ne veut pas que le RN et LFI soient présents

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Hommage à Robert Badinter : Elisabeth Badinter, sa veuve, ne veut pas que le RN et LFI soient présents
Hommage à Robert Badinter : Elisabeth Badinter, sa veuve, ne veut pas que le RN et LFI soient présents Hommage à Robert Badinter : Elisabeth Badinter, sa veuve, ne veut pas que le RN et LFI soient présents (France Info)
Article rédigé par franceinfo - M.Lompageu
France Télévisions
France 3
Elisabeth Badinter, veuve de Robert Badinter, a indiqué qu'elle ne souhaite pas la présence du RN et de LFI à l'hommage national qui lui sera rendu, mercredi 14 février. Si Marine Le Pen entend respecter cette demande, des élus LFI représenteront bien le parti place Vendôme.

Les députés de l'Assemblée nationale étaient debout, mardi 13 février, pour honorer par une minute de silence la mémoire de Robert Badinter. Certains ne sont pas les bienvenus pour l'hommage national qui sera rendu à l'ancien ministre de la Justice, mercredi. Elisabeth Badinter, sa veuve, a fait savoir qu'elle ne souhaite pas la présence du Rassemblement national ni de La France insoumise.

Jean-Luc Mélenchon s'insurge

Marine Le Pen entend respecter la volonté d'Elisabeth Badinter. Mais dans les rangs du parti d'extrême droite, des voix s'élèvent contre cette décision. Du côté des Insoumis, leur leader historique, Jean-Luc Mélenchon, s'insurge. "Un hommage national dont sont exclus une partie des Français n'est plus un hommage national", a-t-il écrit sur X. Caroline Fiat et Éric Coquerel, tous les deux députés, représenteront quand même mercredi le parti d'extrême gauche place Vendôme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.