Cet article date de plus de quatre ans.

Catalogne : tension autour de l'organisation du référendum pour l'indépendance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Catalogne : tension autour de l'organisation du référendum pour l'indépendance
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce dimanche 1er octobre, la tension est extrême en Catalogne. Le gouvernement est bien décidé à compliquer les conditions du référendum pour l'indépendance de la Catalogne; les militants, eux, sont déterminés.

Pour tous, ce vote est historique. Malgré le fait que le gouvernement espagnol le considère comme illégal, la Catalogne a organisé un scrutin pour l'indépendance de la région ce dimanche 1er octobre. Dans le plus important bureau de vote de Barcelone, bondé. Tous attendent depuis la veille pour glisser leur bulletin dans l'urne. En sortant, ceux qui ont voté sont acclamés par ceux qui attendent encore pour exprimer leur choix. Non loin de là, un face à face entre policiers et militants indépendantistes dégénère. Madrid veut à tout prix empêcher le scrutin. Coups, tirs de balles en caoutchouc, en début de soirée on comptait déjà plus de 300 blessés.

Le bras de fer se poursuit

Le président indépendantiste de l'exécutif catalan a immédiatement réagi. "La violence injustifiable commandée par le gouvernement espagnol contre un peuple qui défend des urnes et des bureaux de vote reflète parfaitement la terrible image que renvoie l'Espagne", a-t-il déclaré. Pour le gouvernement, pas question de reconnaître le résultat de ce vote. Personne ne veut céder, le bras de fer entre Madrid et Barcelone se poursuit, difficile de savoir comment la situation va évoluer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 19/20

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.