Cet article date de plus d'un an.

Noël et fêtes de fin d'année : pic de fréquentation dans les cliniques vétérinaires

Publié
Noël et fêtes de fin d'année : pic de fréquentation dans les cliniques vétérinaires
Noël et fêtes de fin d'année : pic de fréquentation dans les cliniques vétérinaires Noël et fêtes de fin d'année : pic de fréquentation dans les cliniques vétérinaires
Article rédigé par France 3 - France 3 Midi-Pyrénées, M. Lebrun, J-L. Pigneux, S. Fabre
France Télévisions
France 3
Les fêtes sont une période critique pour les vétérinaires, car à haut risque pour les animaux. Un chien qui mange du foie gras ou du chocolat, un chat qui grignote une guirlande… Les consultations connaissent un pic de fréquentation.

Chaque Noël, le constat est le même dans une clinique vétérinaire de Toulouse (Haute-Garonne) : des dizaines de chiens et de chats arrivent en urgence, car ils ont avalé quelque chose d'inapproprié. "Ça va être beaucoup d'ingestion de jouets, d'objets, de guirlandes, qu'on n'a pas le reste de l'année. Et des intoxications aux chocolat", explique Florian Gérard, vétérinaire. 

Des indigestions nombreuses 

Durant le week-end de Noël, cette clinique a réalisé 144 admissions. Plus d'un tiers d'entre elles sont des incidents liés aux fêtes : foie gras, chocolat, guirlandes. Ces indigestions doivent être prises au sérieux, car elles peuvent être fatales pour les animaux. Interdiction donc de partager son repas de fêtes avec son compagnon. Si cela arrive malgré tout, il faut se rendre immédiatement chez le vétérinaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.