Cet article date de plus d'un an.

Plan d'épargne logement : un taux à 2 % en 2023, une première depuis 22 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Plan d'épargne logement : un taux à 2% en 2023, une première depuis 22 ans
Article rédigé par France 2 - C. Verove, C. de La Guérivière, C. Tixier, M.-E. Guidee-Banerjee, J. Weyl, E. Noel
France Télévisions
France 2
Le taux du Plan épargne logement va passer de 1 à 2 % l'an prochain. Cela ne concerne que les nouveaux PEL. C'est la première fois que le taux de ce compte épargne augmente depuis 2000.

Le Plan épargne logement revalorisé, c'est une première depuis 22 ans. À partir de janvier, son taux de rémunération passe de 1 % à 2 %. Une hausse qui pourrait convaincre certains d'ouvrir un PEL. Le PEL doit permettre de préparer un achat immobilier. L'épargnant place de l'argent, chaque mois, jusqu'à 61 200 euros au total, avec un taux de rendement fixe défini au moment de l'ouverture. Alors est-il judicieux de casser son PEL pour bénéficier d'une meilleure rémunération en janvier ? Pas pour tout le monde.

12 millions de Français disposent d'un PEL

Le taux d'emprunt préférentiel que permet le PEL, va, lui aussi, augmenter, de 2,2 % à 3,2 %. Pas intéressant pour les futurs acquéreurs, alors que les taux d'emprunt explosent sur le marché. "Globalement, si vous avez un projet immobilier à très court terme, gardez le PEL à 1 %. Si par contre, vous avez 2, 3, 4 ans devant vous, là, vous pouvez fermer le PEL et en ouvrir un aux nouvelles conditions", conseille Maxime Chipoy, expert financier de Moneyvox. Aujourd'hui, près de 12 millions de Français disposent d'un PEL.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.