Lutte contre les incendies : le débroussaillage, une protection naturelle contre les feux de forêt

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Lutte contre les incendies : le débroussaillage, une protection naturelle contre les feux de forêt
Lutte contre les incendies : le débroussaillage, une protection naturelle contre les feux de forêt Lutte contre les incendies : le débroussaillage, une protection naturelle contre les feux de forêt (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - M.Lassaga, D.Breysse, F.Fort, Images drone : Air Drone One
France Télévisions
France 2
En France, la sécheresse a favorisé les incendies durant l'été 2022. Pour limiter les risques, les propriétaires doivent débroussailler et élaguer les arbres. Cette action permet de casser la propagation des feux. Reportage dans les Pyrénées-Orientales.

Dans les Pyrénées-Orientales, la sécheresse est là, mardi 6 mars, même en plein hiver. Certaines communes sont déjà en alerte renforcée, restrictions d'arrosage à l'appui. Tous redoutent le manque d'eau et le feu. Durant l'été 2022, les flammes ont détruit 1 000 hectares de garrigue sur la commune d'Opoul-Périllos. Le propriétaire d'un camping avait débroussaillé les alentours, et élagué les arbres. Dans ces conditions, le feu peine à se réalimenter. 

Une autoprotection contre les incendies 

Dans les zones concernées, le débroussaillement est une obligation légale, pour chaque propriétaire, sur une distance de 50 mètres autour de la maison. "Il y a des arbres qui sont élagués, dont on a enlevé les branches basses, qui sont distincts les uns des autres. S'il y a un feu, il n'y aura pas un embrasement généralisé", explique Roman Ducup de Saint-Paul, agent de l'Office National des Forêts des Pyrénées-Orientales. Dans le village voisin, une propriétaire anglaise et son voisin se sont attelés à la tâche. Leur voisin, le maire du village, s'oppose au débroussaillement. Il est d'accord pour élaguer, mais pas pour couper les arbres. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.