Cet article date de plus d'un an.

Alcool : l’interdiction d’en vendre aux mineurs est-elle respectée ?

Publié Mis à jour
Alcool : l’interdiction d’en vendre aux mineurs est-elle respectée ?
Alcool : l’interdiction d’en vendre aux mineurs est-elle respectée ? Alcool : l’interdiction d’en vendre aux mineurs est-elle respectée ?
Article rédigé par France 2 - E. Lagarde, F. Cordier, L. Caboche, B. Gangnet, K. Lopez, F. Cardoen
France Télévisions
France 2

La chaîne Lidl comparaissait devant la justice, jeudi 3 novembre, pour avoir vendu de l’alcool à un mineur. Les commerçants appliquent-ils assez strictement l’interdiction de leur vendre de l’alcool ?

Un an et demi après la mort de son fils, Coralie Larroquet attaque le groupe Lidl en justice pour avoir vendu de l’alcool à son enfant mineur. Un combat qu’elle mène afin de prévenir d’autres drames. En mai 2021, Kylian, 16 ans, conduit un scooter quand il est percuté par un ami, lui aussi en deux-roues. Le choc est mortel. Ce jour-là, les deux adolescents avaient bu de la vodka vendue dans un supermarché Lidl. Le procureur a requis 5 000 euros d’amende contre le groupe Lidl, qui conteste l’accusation. "Rien ne démontre que cet alcool a été vendu à ces deux jeunes adolescents", conteste maître Sandrine De Lazzari, avocate de Lidl.

Des contrôles insuffisants

Depuis l’interdiction de la vente d’alcool aux mineurs il y a 13 ans, la presse locale se fait parfois l’écho de procès contre les commerçants n’ayant pas respecté la loi. Mais ces mesures sont-elles dissuasives ? En caméra cachée, deux adolescentes mineures font le test d’acheter de l’alcool. Dans deux supermarchés, le résultat est le même. Sans aucun contrôle d’identité, le commerçant va leur vendre l’alcool. Les associations de prévention dénoncent des contrôles insuffisants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.