Aide sociale à l'enfance : le gouvernement s'engage à soutenir davantage les départements

Publié Mis à jour
Aide sociale à l'enfance : le gouvernement s'engage à soutenir davantage les départements
Article rédigé par
F.Prabonnaud, L.Legendre-Trousset, A.Jacquet, P.Maire, A.Forveille, L.Feuillebois - France 2
France Télévisions
Matignon a annoncé, lundi 21 novembre, la création d'un service de police judiciaire dédié aux affaires graves de violences contre les enfants. Le gouvernement s'est également engagé à soutenir davantage les départements qui gèrent l'aide sociale à l'enfance.

Enfants placés en familles d'accueil, pris en charge dans des foyers ou actions éducatives dans la famille, toutes ces mesures dépendent de l'aide sociale à l'enfance. Elle est de plus en plus sollicitée : les bénéficiaires sont passés de 263 494 en 1996 à 370 200 en 2020. Le gouvernement s'est engagé, lundi 21 novembre, à renforcer le dispositif, en soutenant davantage les départements qui en ont la charge. 

Pas assez de moyens ni de personnel 

Les acteurs du secteur demandent plus de moyens, notamment pour les 200 000 enfants placés. "Le coût moyen de la prise en charge a diminué au fur et à mesure des années, et c'est très inégal en fonction des départements ", explique Adeline Hazan, présidente de l'UNICEF France. Le recrutement est également un défi. La Fondation Apprentis d’Auteuil de Sannois (Val-d'Oise), qui accueille une cinquantaine de jeunes, doit trouver quatre éducateurs d'ici janvier. Elle n'a reçu que quelques CV.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.