Cet article date de plus de quatre ans.

Projet d'attentat déjoué à Montpellier : le profil des suspects

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Projet d'attentat déjoué à Montpellier : le profil des suspects
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les quatre personnes soupçonnées de vouloir commettre un attentat sur le sol français sont toujours en garde à vue à Montpellier ce samedi 11 février. Les enquêteurs s'intéressent plus particulièrement à un jeune couple.

Leur passage à l'acte était imminent selon les policiers. Depuis plus de 24 heures, quatre suspects sont en garde à vue dans les locaux de la police de Montpellier (Hérault). Les enquêteurs commencent à en savoir plus sur leur profil. D'abord le jeune couple : Thomas et Sarah, qui prévoyaient de se marier. Lui a 20 ans, fiché S depuis 2015. Il a été interpellé à Clapiers (Hérault), mais c'est à 900 km de là qu'il a grandi, dans les Ardennes. Sa mère décrit un jeune homme qui s'était radicalisé depuis quelques années. "Il a toujours été influençable, il changeait beaucoup. Quand il avait quelque chose, il se mettait à fond dedans, après c'était j'arrête tout. Il était un peu instable, il se cherchait beaucoup, Thomas", confie-t-elle.

Assigné à résidence

Fin 2015, le jeune homme est arrêté à Orly, alors qu'il prévoit de rejoindre la Turquie. D'abord assigné à résidence, il s'installe finalement dans le sud de la France. C'est là qu'il rencontre Sara, 16 ans, interpellée hier, vendredi 10 février, à Montpellier.
Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux cette semaine, la jeune femme prête allégeance à l'organisation État islamique. Deux autres suspects sont également interrogés par les enquêteurs, dont Malik, 33 ans interpellé à Marseillan, et possible soutien logistique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.