Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo "Toxique", "pourri", les politiques tirent à vue sur les propos de Copé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

A droite comme à gauche, on condamne dimanche la phrase du secrétaire général de l'UMP sur "les pains au chocolat confisqués par des voyous pendant le ramadan".

POLITIQUE – A droite comme à gauche, le pain au chocolat de Jean-François Copé ne passe pas. Interrogé sur les propos du secrétaire général de l'UMP sur "les pains au chocolat confisqués pendant le ramadan", de nombreux responsables politiques ont dénoncé ou critiqué cette phrase polémique, samedi 6 et dimanche 7 octobre.

Pour François Baroin, ancien proche de Jean-François Copé, "ces petites phrases sont dangereuses, toxiques". Cécile Duflot, ministre du Logement, qualifie ses propos de "rances" et de "pourris". Alain Juppé dit regretter ce durcissement de ton dans le duel Copé-Fillon pour la présidence de l'UMP, quand Marine Le Pen, la présidente du FN, y voit une tentative d'imitation de Nicolas Sarkozy, selon elle vouée à l'échec.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.