VIDEO. Peillon et "revalorisation" des profs : parle-t-il du salaire ou du métier ?

Le ministre de l'Education nationale a fait un geste en direction des enseignants, en entretenant toutefois le flou.

Francetv info

POLITIQUE – Vincent Peillon a lancé lundi 10 décembre une campagne pour inciter les étudiants à se présenter aux concours d'enseignants. Interrogé sur BFMTV à cette occasion, le ministre de l'Education a fait un geste en direction du monde enseignant. Avant de rectifier le tir.

Répondant à une question sur une éventuelle revalorisation salariale des enseignants, le ministre de l'Education a d'abord affirmé : "Est-ce qu'il faut revaloriser les professeurs français ? Je réponds : 'oui'.""Je suis prêt à partir de janvier 2013 à ouvrir la grande négociation qu'il n'y a jamais eue (...) sur les contenus, les carrières, le temps de travail et la question d'une revalorisation".

"Il n'y aura pas de discussions salariales" à proprement parler, a-t-il ensuite précisé à l'AFP, "la conséquence d'une discussion sur le métier est évidemment une question salariale, mais c'est d'abord une discussion sur le métier".

Le ministre de l\'Education nationale, Vincent Peillon, le 4 décembre 2012 à Paris.
Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, le 4 décembre 2012 à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)