Cet article date de plus d'un an.

Vidéo La nouvelle Première ministre, Élisabeth Borne, est "l'élève zélée" d'Emmanuel Macron, estime Adrien Quatennens

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Elisabeth Borne est devenue lundi la nouvelle Première ministre. Pour le député de La France insoumise, elle est le synonyme "de la maltraitance sociale et l'irresponsabilité écologique qu'incarne Emmanuel Macron".

Élisabeth Borne, est "l'élève zélée" d'Emmanuel Macron, a estimé Adrien Quatennens, coordinateur de La France insoumise et député du Nord, mardi 17 mai sur franceinfo. La nouvelle Première ministre est devenue lundi la deuxième femme à occuper ce poste, 31 ans après Édith Cresson. "C'est bien que ce soit une femme, mais il faut regarder surtout ce qu'elle incarne politiquement", a relativisé Adrien Quatennens. "Margaret Thatcher était une femme aussi", a-t-il lancé, faisant ainsi référence à l'ex-Première ministre du Royaume-Uni, qui entre 1979 et 1990 a méné une politique libérale.

>> Législatives, retraites, pouvoir d'achat... Les chantiers d'Elisabeth Borne à Matignon

"Élisabeth Borne, c'est l'autre nom de la maltraitance sociale et l'irresponsabilité écologique qu'incarne Emmanuel Macron", a poursuivi Adrien Quatennens. Elle "a un bilan", qui comprend entre autres "l'ouverture à la concurrence de la SNCF" lorsqu'elle était ministre des Transports et "le fait qu'elle ait repoussé de dix ans le plan de diminution du nucléaire dans le mix énergetique" français, quand elle était ministre de la Transition écologique.

Si Élisabeth Borne a longtemps été proche du Parti socialiste, ca ne fait pas pour autant d'elle une femme de gauche, selon lui. "Qu'y a-t-il de gauche dans cette réforme de l'assurance chômage qui pénalise les demandeurs d'emploi, qu'y a-t-il de gauche dans le fait demain de faire la réforme des retraites à 65 ans, qui est injuste, cruelle, inefficace ?", a-t-il lancé, en référence à la réforme qu'elle a conduite alors qu'elle était ministre du Travail et à celle qu'Emmanuel Macron a promis, lors de la dernière présidentielle.

Devenue Première ministre, Élisabeth Borne reste néanmoins candidate aux législatives la 6e circonscription du Calvados, comme l'a révélé franceinfo. "Elle est candidate, c'est une bonne chose, j'espère qu'elle sera battue", a cinglé le coordinateur de La France insoumise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.