VIDEO. Gaffe de Hollande sur la visite de Valls en Algérie : "Il en revient sain et sauf, c'est déjà beaucoup!"

Lors d'une réception offerte par la représentation des Juifs de France, le Crif, lundi 16 décembre à l'Elysée, François Hollande affirmait que son ministre de l'Intérieur était rentré d’Algérie "sain et sauf".

FRANCE TELEVISIONS

Si c'est une boutade, l'Algérie ne l'apprécie guère. François Hollande a lancé une drôle de blague, lundi 16 décembre à l'occasion d’un dîner à l'Elysée donné pour les 70 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Présentant les ministres présents dans la salle, le président de la République évoque le déplacement de Manuel Valls en Algérie - qu'il pense à venir mais dont, en fait, le ministre revient tout juste. "Monsieur le ministre de l'Intérieur qui va nous quitter peut-être pour aller en Algérie ... [Puis, se rattrapant] Il en revient sain et sauf, c'est déjà beaucoup !"

"Une moins-value pour les relations entre les deux pays"

Un haut responsable algérien, interpellé sur le site Algeriepatriotique, a déclaré que les propos tenus par le président français "sont surprenants, incompréhensibles et malvenus". De son côté, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a estimé samedi 21 décembre qu'il s'agissait d'un "incident regrettable" et une "moins-value" pour les liens entre les deux pays.

"Nous avions terminé l'année 2012 sur le succès éclatant de la visite d'Etat de M. François Hollande en Algérie. L'année 2013 n'est pas encore terminée, nous ne souhaitons pas la terminer sur une mauvaise note, et nous souhaitons donc trouver un moyen de tourner la page de cet incident regrettable", a-t-il ajouté.

Réception à l\'Elysée le 16 décembre 2013, François Hollande à l\'occasion du 70e anniversaire du Crif
Réception à l'Elysée le 16 décembre 2013, François Hollande à l'occasion du 70e anniversaire du Crif (MAXPPP)