Son mariage, l'homosexualité, DSK : Christine Boutin se lâche

L'ancienne présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate, connue pour ses positions catholiques conservatrices sur les sujets de société, se confie dans une interview au magazine "Charles".

Christine Boutin, lors d\'une conférence de presse, à Paris, le 11 juillet 2013.
Christine Boutin, lors d'une conférence de presse, à Paris, le 11 juillet 2013. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Christine Boutin veut-elle casser son image ? L'ancienne présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate, connues pour ses positions catholiques conservatrices sur les sujets de société, a accordé une interview fleuve à la revue trimestrielle Charles. Le Lab et Le Scan publient, mardi 1er avril, de longs extraits de cet entretien. Son mariage, sa vie sexuelle ou encore l'homosexualité... Tout y passe.

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy soulève aussi la question d'une théorie du complot au sujet de DSK. "Il y a (...) quelque chose qui, honnêtement, me paraît toujours bizarre dans cette affaire. Vous savez, en politique, tout est permis pour tuer. On utilise tout. Qu'on mette en cause la responsabilité du patron du FMI sur une affaire de coucherie..." explique cette farouche opposante au mariage pour tous.

Son mariage

"Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à se marier avec son cousin germain. Ni la République ni ma religion ne me l'interdisent ! Cela fait belle lurette qu'il n'est plus mon cousin ! Des cousins, j'en ai d'autres, je ne me suis pas mariée avec eux ! (…) C'est ce que sous-entendent ces personnes [ceux qui critiquent] qui me blesse. Elles sous-entendent l'inceste. Je ne suis pas quelqu'un d'incestueux."

La sexualité

"On s'imagine que je suis une bonne femme dans le formol (...) Mais je suis comme tout le monde, j'aime la vie. La sexualité fait partie de la nature humaine. Je ne dis pas : 'Mettez votre ceinture de chasteté !' Bien au contraire."

DSK

"Je vais vous le dire, j'ai pensé à un complot politique. Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire à ce que DSK saute une fille ? Je pense qu'il en a sauté pas mal ! Pourquoi joue-t-on le patron du FMI sur un truc pareil ? Ça m'a paru tellement énorme que je me suis dit : 'C'est pas possible, c'est une affaire politique'."

Les femmes et la séduction 

"Nous, les femmes, avons vraiment la séduction inhérente à notre ADN, de façon encore plus profonde que les hommes. Et c'est du reste pour ça que les femmes entre elles sont tellement dures. Il y a des compétitions de séduction très fortes entre les femmes."

L'homosexualité

"Je n'ai jamais condamné un homosexuel. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (…) J'ai des amis homosexuels. (…) Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pécheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l'apologie d'un péché."