Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy estime qu'il y a un problème avec les médias

Publié Mis à jour
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Le président candidat se dit "désolé", vendredi, que des journalistes de BFMTV aient été agressés la veille, lors de son meeting à Toulon. Il demande de comprendre l'exaspération provoquée par l'"intolérance" et le "parti pris" des médias.

Nicolas Sarkozy se dit "désolé", vendredi 4 mai, que des journalistes de BFMTV aient été agressés la veille, lors d'un meeting de l'UMP à Toulon. Mais le président candidat "souhaite que chacun comprenne l'attitude des gens qui sont exaspérés par une forme d'intolérance et de parti pris".

"La presse est libre, elle ne se prive pas", ajoute-t-il, mais "comme tout pouvoir, vous êtes soumis à la critique". "Y a-t-il un problème avec les médias ?", lui demande Bruce Toussaint qui l'interroge sur Europe 1. "Qui pourrait en douter", rétorque Nicolas Sarkozy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.