Remaniement : huit choses à savoir sur Bernard Cazeneuve, le nouveau Premier ministre

Farceur, fan de Karen Cheryl, amateur de DS... Voici quelques anecdotes que vous ne saviez probablement pas sur le nouveau chef du gouvernement.

Le ministre de l\'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 27 juillet 2016 à l\'Elysée.
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 27 juillet 2016 à l'Elysée. (BERTRAND GUAY / AFP)

En quatre ans, Bernard Cazeneuve aura changé quatre fois de bureau. D'abord les Affaires européennes. Puis le Budget. Puis l'Intérieur. Et enfin : Matignon, depuis le mardi 6 décembre. Une polyvalence qui lui donne des allures de couteau-suisse du gouvernement. Pas étonnant, le nouveau Premier ministre a connu et fait beaucoup de choses dans sa vie. Franceinfo vous raconte huit anecdotes sur le nouveau chef du gouvernement.

Il s'est remarié... avec son ex-femme

C'est jour de mariage, ce 12 août 2015, à Aiguines (Var). Les 200 habitants du village ont les yeux tournés vers la mairie, où Bernard Cazeneuve a choisi de redire "oui" à Véronique, la mère de ses enfants, et dont il était divorcé. 

Le remariage se fait en petit comité. Pas de journaliste, pas de paparazzi. Le chef de l'Etat, François Hollande (qui fête en même temps ses 61 ans), est présent. Tout comme Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l'Elysée, choisi comme témoin de mariage de Bernard Cazeneuve.

Il est le Français le mieux habillé (selon GQ)

Bernard Cazeneuve devance... le rappeur Nekfeu et l'animateur Augustin Trapenard, à en croire ce classement, établi par GQ en 2016. Pour justifier leur choix, les journalistes du magazine écrivent que "le ministre de l'Intérieur a tout compris : l’élégance n’est pas une question de physique". "Sur le terrain ou au Parlement, il sait parfaitement adapter sa mise à son environnement, poursuivent-ils. Même avec une veste matelassée, Bernard Cazeneuve reste fidèle à la devise de GQ : rester chic en toutes circonstances."

Il a beaucoup d'humour 

Notamment sur sa (petite) taille. "Je mesure 1 mètre 67 sans talonnettes", a-t-il un jour confié au journal Sud Ouest. Sa manière personnelle de se moquer gentiment des astuces de Nicolas Sarkozy pour paraître plus grand. "Je fais un centimètre et demi de plus que [lui]", a également affirmé le désormais ex-premier flic de France, dans les colonnes des Echos en mars 2013.

Deux ans plus tard, le 2 mars 2015, il refait la blague en plein meeting pour les élections départementales à Lognes (Seine-et-Marne). Après avoir critiqué le bilan de l'ancien président Nicolas Sarkozy, il s'en est une nouvelle fois pris à son physique, rappelle Le Lab"J'ai un seul point commun avec Nicolas Sarkozy : je peux lui parler droit dans les yeux", lance-t-il à l'époque.

Il a aussi refait le coup à l'Assemblée nationale, le 27 janvier dernier, lors d'une session de questions au gouvernement. Sa cible cette fois : Eric Ciotti, le député des Républicains : "Mais moi, quand je suis assis ou debout, j'ai de toute façon la même taille. C'est un avantage, c'est ce qui me rapproche de monsieur Ciotti."


Ses proches lui prêtent aussi un certain talent d'imitateur. Fan absolu de Charlie Chaplin, il serait excellent "dans la parodie de Jack Lang, Giscard d’Estaing et Mitterrand", détaillait le magazine Capital en juillet 2013.

Il est surnommé le "Cardinal" (mais pas seulement)

A ce jour, on lui connaît trois surnoms. Le plus répandu dans le milieu politique est celui du "Cardinal". Il lui viendrait directement des parlementaires et serait lié à "la voix basse" Bernard Cazeneuve, "désireux de créer une complicité avec eux pour mieux leur faire avaler des couleuvres", écrivent Les Echos

Il y a aussi "R2D2", en hommage au petit robot de Star Wars. Ce surnom, trouvé par les jeunes députés socialistes, est lié à sa tendance à répéter "en boucle son discours un peu mécanique, s'engluant parfois dans une rhétorique terne", rappelle de son côté Challenges.

Plus ancien et plus local, son troisième et dernier surnom fait référence à sa Manche natale. Certains aiment appeler Bernard Cazeneuve "le député-Cogema", en lien avec l'activité nucléaire de sa région, écrivait Charlie Hebdo en 11 juin 2014.

Il a raté l'ENA à cause d'une hépatite

Bernard Cazeneuve avait beaucoup travaillé pour le concours de l'ENA, mais c'était sans compter des problèmes de santé. Monté à Paris, il est pris d'une violente crise d'hépatite. Pas le choix, il doit renoncer. L'étudiant ne connaîtra donc pas les bancs de la prestigieuse école de l'avenue de l'Observatoire, à Paris, "contrairement à la plupart de ceux qui vont devenir les éléphants de la rue de Solférino", explique Ouest-France. Il entame alors une carrière de juriste à la Banque populaire, avant d'intégrer les cabinets ministériels.

Il a des goûts musicaux bien à lui

Bernard Cazeneuve serait fan de... Karen Cheryl. C'est en tout cas ce que rapporte Capital. Il l'écoutait dans son bureau quand il était maire de Cherbourg. Le magazine s'appuie sur les propos d'un de ses collaborateurs qui parle, ni plus ni moins... d'"une torture !"

Il parle le créole guyanais

Bernard Cazeneuve ne l'a (encore) jamais prouvé face caméra. Si le nouveau Premier ministre parle créole, c'est parce qu'il avait un parrain originaire de Guyane. Et c'est lors de ses voyages à Cayenne qu'il en aurait fait l'apprentissage. "De 2012 à 2015, il parlait régulièrement créole avec Christiane Taubira, alors ministre de la Justice", avance même Outre-Mer 1ère.

Il faisait des virées en DS

L'anecdote remonte au temps où il était député de la Manche. Avec ses collègues socialistes de l'Assemblée, "il aimait traverser Paris en DS Pallas", rapporte Capital.

Parmi ses camarades de virée, il y a le député du Gers Philippe Martin. "Les deux amis allaient chercher la vieille voiture, au 3e sous-sol de l’Assemblée, écrit Le Figaro. Ils faisaient le tour de la Concorde, avant de revenir dans l’Hémicycle, hilares." La voiture en question était un modèle de collection, qui a longtemps été "son seul véhicule", avant d'être remplacé par une Vel Satis.