Benoît Hamon : des députés socialistes font valoir leur droit de retrait

Premières difficultés pour Benoît Hamon après son élection. Des députés du l’aile droite du PS font valoir leur droit de retrait, nous explique Danielle Sportielle, en direct de l’Assemblée nationale.

Cette vidéo n'est plus disponible

En direct de l’Assemblée nationale ce mardi 31 janvier, la journaliste de France 3, Danielle Sportiello, explique les motivations des députés qui font valoir leur droit de retrait. "Ce droit de retrait revendiqué par 25 députés socialistes, c’est le droit de se mettre en retrait de la campagne de Benoît Hamon, le candidat officiel du Parti socialiste à la présidentielle, parce qu’ils contestent sa ligne politique et son programme".

Nouveaux frondeurs

On connaissait les frondeurs de l’aile gauche du PS, c’est maintenant au tour de l’aile droite de se rebeller. "Après les frondeurs de l’aile gauche, menés par Benoît Hamon, voilà donc les frondeurs de l’aile droite du PS qui s’opposent à l’ancien meneur. Ces nouveaux frondeurs sont essentiellement des vallsistes, des députés du pôle réformateur, qui ont toujours voté les lois voulues par François Hollande. Cinq parlementaires ont d’ores et déjà officialisé leur ralliement à Emmanuel Macron", détaille Danielle Sportiello.

Le JT
Les autres sujets du JT
(ERIC FEFERBERG / AFP)