Cet article date de plus de six ans.

Présidentielle : Juppé en route pour l'Algérie, une étape incontournable

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, effectue une visite de trois jours dans le pays, en commençant par Oran. Il doit rencontrer les autorités algériennes et les Français installés sur place.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Alain Juppé va bénéficier des désormais relations très apaisées entre les deux pays © Maxppp)

C’est une visite du maire de Bordeaux, mais aussi, du futur candidat à l’élection présidentielle de 2017. Alain Juppé débute sa visite en Algérie par la ville d’Oran, ville jumelée avec Bordeaux depuis 2003. Le programme est axé sur les conventions en matière de formation professionnelle.

 

Mais dès lundi soir, Alain Juppé sera dans la capitale, pour une réunion avec les Français installés en Algérie, une réunion, selon un mail envoyé à tous les Français inscrits à l’ambassade, avec le candidat à la primaire de la droite et du centre.

 

Mardi, le maire de Bordeaux rencontrera les plus hautes autorités algériennes : le ministre des Affaires étrangères, le Premier ministre, et probablement le président assure un diplomate. L’équipe d’Alain Juppé le dit elle-même : l’Algérie est une étape incontournable pour tout présidentiable.

 

En 2011, c’est François Hollande qui avait fait une visite similaire, à l’époque, au titre de Premier secrétaire du Parti socialiste. Si l’époque Nicolas Sarkozy avait refroidi les relations entre l’Algérie et la droite française, les choses ont changé. Alain Juppé va bénéficier des désormais relations très apaisées entre les deux pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.