Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Nicolas Sarkozy rend un hommage ambigu à Jacques Chirac

En meeting en Indre-et-Loire, l'ancien chef de l'Etat a évoqué ses désaccords passés avec son prédecesseur, qui soutient Juppé pour 2017.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le candidat à la présidence de l'UMP Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), mercredi 15 octobre. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Jacques Chirac a déclaré qu'il allait soutenir Alain Juppé pour 2017, grand rival de Nicolas Sarkozy à l'UMP. Du coup, ce dernier a rendu un hommage ambigu à l'ancien président de la République, mercredi 15 octobre, lors d'un meeting à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire).

 -
Nicolas Sarkozy rend un hommage ambigu à Jacques Chirac - (FRANCE 3)

"Je n'ai pas toujours été sage" avec Chirac

Nicolas Sarkozy a d'abord admis qu'il n'est pas toujours facile de rassembler, évoquant ses différends passés avec l'ancien président Jacques Chirac. "On ne peut se réconcilier qu'avec ceux avec qui on s'est fâché auparavant. (...) Avec Jacques Chirac, dans le passé, je n'ai pas toujours été discipliné, et sage", a déclaré le candidat à la présidence de l'UMP.

Et d'ajouter : "Quand Jacques Chirac m'a fait l'honneur de m'appeler au gouvernement, quels que fussent par ailleurs nos désaccords, j'ai répondu 'oui' parce que ça restera l'honneur de ma vie que d'avoir été dans des gouvernements pour servir mon pays avec Jacques Chirac comme président de la République." 

"J'avais 18 ans, je l'admirais"

Puis il a embrayé sur un autre registre. "Quand Jacques Chirac a fait d'autres choix... Je vais vous dire quelque chose : il restera tout de même une partie de ma vie, parce que je ne peux pas oublier que quand je me suis engagé, j'avais 18 ans, je l'admirais. Il était là." Une admiration qui semble donc cantonnée au passé.

"Alors, la vie, c'est compliqué... mais quand il a eu des ennuis, j'étais là aussi... Et puis il y a aussi Bernadette...", a-t-il conclu. L'épouse de l'ancien président, elle, est l'un des soutiens les plus fervents de Nicolas Sarkozy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.